Accueil Belgique Politique

Elio Di Rupo sur l’état de la Wallonie: «On doit arrêter l’autoflagellation»

Le ministre-président wallon a livré au parlement son discours sur l’état de la Région. Celle-ci n’a pas été épargnée par les crises. Mais le chef du gouvernement veut « donner tort aux défaitistes ». Réplique des Engagés : « Le gouvernement n’avance ». Et du PTB : « Et il est surtout trop libéral. »

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Il faut positiver ! En prononçant ce mercredi son discours annuel sur l’état de la Wallonie, le ministre-président Elio Di Rupo a incité les parlementaires comme les citoyens à une forme d’optimisme : « Nous devons arrêter l’autoflagellation et la comparaison avec des régions qui n’ont ni notre histoire industrielle ni les mêmes particularités que les nôtres. Nous devons donner tort aux défaitistes et faire taire les oiseaux de malheur. Nous devons avancer ensemble et construire ensemble. »

Et cela alors que le gouvernement régional entame un difficile conclave budgétaire qui va à nouveau le confronter aux déficits et à l’endettement chroniques qui risquent de miner l’action publique pour de nombreuses années malgré l’engagement pris en vue d’économies structurelles. Les résultats de cet exercice délicat seront connus dans quelques jours. Mais le Montois a déjà annoncé que les paramètres « macro » seront défavorables en ce début d’année, à concurrence de 140 millions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, jeudi 19 mai 2022, 13:38

    Lorsque les caisses de la régions sont vides c'est quoi ?????? Dirouppe, c'est la faillite que ça vous plaise ou non, le résultat est le même !!!

  • Posté par Jean Luc, jeudi 19 mai 2022, 10:54

    J'ai l'impression que Di Rupo plaide plutôt pour la flagellation.

  • Posté par Delpierre Bernard, jeudi 19 mai 2022, 10:08

    Voir enfin la réalité des chiffres n'est pas de l'autoflagellation mais la fin des paroles doucereuses et mensongères utilisées "ad nauseam "pour masquer la vérité d'une région qui vit au-dessus de ses moyens depuis trop longtemps.

  • Posté par J.-M. Tameyre, jeudi 19 mai 2022, 1:32

    La RW c'est 35 ans de présidence PS sur 40 ans d'existence. Dans ces 35 ans nous trouvons évidemment des repris de justice, innocents avant d'avoir été condamnés (Coeme et Spitaels). Et comme clé de voûte de ce système, la momie de Mons, 71 ans, qui prouve à tous qu'on peut rester présent au-delà de la pension imposée à tous.

  • Posté par J.-M. Tameyre, jeudi 19 mai 2022, 1:32

    La RW c'est 35 ans de présidence PS sur 40 ans d'existence. Dans ces 35 ans nous trouvons évidemment des repris de justice, innocents avant d'avoir été condamnés (Coeme et Spitaels). Et comme clé de voûte de ce système, la momie de Mons, 71 ans, qui prouve à tous qu'on peut rester présent au-delà de la pension imposée à tous.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs