Accueil Guerre en Ukraine

Quel avenir pour les soldats ukrainiens d’Azovstal aux mains de la Russie?

Pour un député russe, qui a évoqué la peine de mort, ils ne « méritent pas de vivre ».

Temps de lecture: 2 min

Après la reddition de presque mille soldats ukrainiens retranchés à l’usine d’Azovstal, à Marioupol, leur avenir reste incertain. Ces derniers sont devenus un symbole de la résistance ukrainienne.

Pas d’échange en vue

S’ils ont été évacués et les blessés soignés, la Russie n’a cependant pas l’intention de rendre ses soldats à l’Ukraine, ni même de procéder à un échange de prisonniers. Pourtant, le président ukrainien Volodymyr Zelensky le martèle, l’Ukraine a « besoin des héros vivants » et a appelé la Russie à un échange de prisonniers.

La peine de mort évoquée

Mais les Russes ont d’autres plans. En effet, selon une agence de presse ukrainienne, le Parlement russe envisagerait de bannir l’échange de prisonniers ayant combattu à Azovstal, qualifiant ces derniers de « criminels nazis qui ne devraient pas être échangés ». Vyacheslav Volodin, le porte-parole du Parlement à Moscou, a déclaré que la Russie devait « tout faire pour les juger ».

Un autre député russe, Leonid Slutsky, est allé encore plus loin et a notamment évoqué l’idée de la peine de mort pour les combattants d’Azovstal. « Ils ne méritent pas de vivre après les monstrueux crimes contre l’humanité qu’ils ont commis et qui sont continuellement commis contre nos prisonniers », a-t-il déclaré.

En attendant, les familles des soldats restent dans l’attente de savoir quel sort va être réservé à leurs proches. Elles ont manifesté hier à Kiev pour appeler le gouvernement ukrainien à négocier leur libération.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par BEKE Eric, mercredi 18 mai 2022, 16:12

    Un prisonnier de guerre est un prisonnier de guerre, qu'il soit Russe ou Ukrainien, et doit être traité comme le veulent les Conventions de Genève. Le procès de lampistes, tant que dure le conflit, n'offre aucune garantie d'équité; que l'on instruise le cas échéant, mais qu'on ne juge et surtout ne condamne pas.

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 19 mai 2022, 1:04

    "Memorandum de Budapest de 1994 " signée par la Fed. de Russie ... mais pas respectée !

  • Posté par Joute Dodo, jeudi 19 mai 2022, 0:12

    Convention de Genève pas signée par la russie.

  • Posté par Zorglub Z Pour, mercredi 18 mai 2022, 15:02

    Le traitement des prisonniers russes par les soldats ukrainiens. Ça a fait le tour des réseaux sociaux donc n’attendez pas un meilleur traitement de leur part. PS: vidéo du Guardian donc pas pro russe en la matière. La guerre c’est très moche. De tous les côtés. https://amp.theguardian.com/world/2022/apr/07/video-appears-to-show-ukrainian-soldiers-shooting-russian-prisoners-of-war

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 19 mai 2022, 1:05

    <Z> : vous avez retrouvé le nom de votre géniteur ? Le père Poutine ? Mdr.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une