Accueil Monde Proche-Orient

Coupe du monde au Qatar: une lettre ouverte pour reverser les primes Fifa aux victimes des chantiers

Dix organisations demandent un mécanisme de compensation pour les victimes d’abus. Ils proposent d’utiliser une partie du budget de la Fifa à cet effet.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

A six mois du coup d’envoi du Mondial au Qatar, dix organisations signent une lettre ouverte pour demander à la Fifa de reverser les primes aux victimes des abus. « Les abus étaient prévisibles et évitables », pointe Amnesty international dans un rapport intitulé Prévisible et évitable. « L’existence des abus massifs dans le droit du travail était documenté » au moment où la Coupe du monde a été attribué à l’émirat, souligne l’ONG de défense des droits humains. La lettre ouverte est signée, notamment, par Amnesty international, Human Rights Watch, Business & Human Rights Resource Centre.

Ces 420 millions d’euros, qui pourraient être réinjectés dans un programme de réparation destiné aux travailleurs et travailleuses migrants, ne représentent « qu’un petit pourcentage des revenus anticipés par la Fifa, soit 5,7 milliards de dollars », indique la lettre ouverte. « La Fifa et le Qatar devraient travailler de concert avec les syndicats, l’Organisation internationale du travail et la société civile pour mettre en place un programme complet et participatif pour offrir un recours » à cette manne de travailleurs précaires du pays du Golfe. Les signataires reconnaissent les efforts faits par le pays du Golfe pour améliorer leurs conditions de vie et de travail. « Mais pour de nombreux travailleurs, ces réformes arrivent trop tard. »

La Fifa a répondu aux demandes des organisations, soulignant les divers « mécanismes de règlement des griefs » mis en place. Elle « travaille actuellement sur la manière de discuter des moyens pour assurer que les griefs liés au droit du travail durant la compétition soit pris en main efficacement ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Haegelsteen Philippe, jeudi 19 mai 2022, 14:40

    Sotchi, Pékin, Qatar... Un merveilleux philosophe disait qu'on vivait une époque formidable (Reiser)...

  • Posté par Dethier Benoît, mercredi 18 mai 2022, 18:43

    D'un côté, je veux bien. Mais d'un autre cela me fait penser à un moyen (financier) de "racheter" son hypocrisie passée. Il est de bon ton de se montrer bienveillant....envers les morts au Qatar. Les grandes institutions du football et les dirigeants des pays ont été fort conciliant. Allez, on va faire un geste (pas sûr), mais la bêtise et la lâcheté ne vont pas disparaître pour autant. La démarche venant d'ONG etc a le mérite de mettre ces fameuses instances et certains pays devant un choix cornélien - politique et moral. Tous contre la Russie, mais quid des ouighours. Si on imposait une taxe sur les importations chinoises. Je rigole bien sûr. En tout cas, notre "morale" est à géométrie variable. La proposition a le mérite de secouer (un peu) ce sac de crabes véreux.

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une