Accueil Sports Football Europa League

L’Eintracht Francfort remporte l’Europa League au terme d’une séance de tirs au but haletante face aux Rangers (vidéos)

Les Allemands s’offrent le deuxième trophée européen de leur histoire au bout du suspense.

Temps de lecture: 3 min

L’Eintracht Francfort a remporté l’Europa League au bout du suspense en venant à bout des Rangers aux tirs aux buts (5-4) après un match nul 1-1 à l’issue du temps réglementaire et de la prolongation, mercredi à Séville.

La finale commençait sur un tempo assez élevé sans que les deux protagonistes ne se procurent de véritables occasions. Après 5 minutes de jeu, le capitaine de l’équipe allemande devait être soigné après avoir été touché à la tête par John Lundstram. Le jeu se calmait alors légèrement et les deux équipes s’adonnaient à un round d’observation. Il fallait attendre la 20e minute de jeu pour assister à la première véritable occasion lorsqu’Ansgar Knauff rentrait dans l’intérieur du jeu et envoyait du pied gauche une frappe que le vétéran Allan McGregor arrêtait du bout des doigts (20e). La réplique écossaise arrivait quelques minutes plus tard : Joe Aribo se retournait facilement aux abords de la surface allemande mais sa frappe enroulée frôlait le montant du but de Kevin Trapp (26e). Après une domination allemande dans la première partie de la première mi-temps, les Écossais parvenaient à contenir leurs adversaires. Les deux équipes rentraient aux vestiaires alors que le score était encore nul et vierge.

En deuxième période, Francfort était proche d’ouvrir le score : Jesper Lindstrom voyait sa frappe, déviée, passer juste à côté du but (49e). Quelques instants plus tard, les Allemands réclamaient un penalty pour une faute dans la surface sur Rafael Borré mais l’arbitre ne bronchait pas, malgré une intervention qui semblait fautive (53e). Contre le cours du jeu, ce sont les Ecossais qui finissaient par ouvrir le score. Une déviation malencontreuse de Djibril Sow et une glissade de Tuta permettaient à Aribo de se présenter en duel avec Kevin Trapp et l’attaquant nigérian concluait avec sang-froid (57e). Le défenseur brésilien, ancien pensionnaire de Courtrai, se blessait sur sa blessure et devait être remplacé. Quelques minutes plus tard, Daichi Kamada était servi dans la surface mais son lob finissait sur le toit du but (67e). Mais ce n’était que partie remise, le centre à mi-hauteur de Filip Kostic était catapulté dans le but par Rafael Borré qui remettait les siens dans le match (69e). Durant les vingt dernières minutes, les deux équipes se montraient plus calculatrices et allaient jusqu’aux prolongations.

Si la première période de prolongations se montrait fort maigre en occasions, la deuxième commençait sur les chapeaux de roue. Borna Barisic envoyait rapidement une frappe violente sur les poings de Trapp (106e) et sur l’action suivante, la tentative de Kristijan Jakic était trop croisée (107e). Jakic s’y essayait à nouveau quelques minutes plus tard mais sa tentative passait au-dessus (114e). Les Rangers pensaient l’emporter au bout des prolongations mais Trapp s’interposait en héros face à Ryan Kent (118e). À la 121e minute, James Tavernier envoyait un magnifique coup-franc en direction du but allemand mais Trapp s’illustrait à nouveau et envoyait les deux équipes aux tirs au but.

Lors de la séance de tirs au but, neufs de dix tireurs réussissaient leur tentative mais Aaron Ramsey, le 4e tireur des Rangers, voyait son tir arrêté par Trapp qui, après avoir sauvé les siens en fin de prolongations, permettait à Rafael Borré d’offrir au club allemand son premier titre européen depuis 1980 et sa victoire en Coupe de l’UEFA.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europa League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb