Accueil Culture

Cannes dans le monde d’après

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 2 min

Dix mois et pas douze ! Dix mois qu’on vivait un Cannes sous haute surveillance sanitaire, avec test salvaire toutes les 36 heures. Un casse-tête et une épée de Damoclès. C’était en juillet dernier. Mais c’était bien mieux que de ne pas vivre de festival du tout comme en 2020. Nous revoici en mai et tout redevient normal sur la Croisette. La foule, les files d’attente, le soleil, les échelles attachées aux arbres, des smokings en plein après-midi et tous ceux qui rêvent d’avoir une place pour voir Tom Cruise and Cie. Vincent Lindon, président du jury, a envie d’aimer. Il y a plein de films qui donnent envie. On s’embrasse et à bas les masques en toute légalité ! Certes, les panneaux sont toujours là pour inviter à porter le masque, à se distancier. Même une voix d’ascenseur conseille de porter le masque durant toute la projection… Le virus n’a pas disparu, il prépare d’autres variants mais il n’est plus au centre des préoccupations cannoises.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs