Accueil La Une

Le lait d’ânesse, l’or blanc aussi à boire

Le lait d’ânesse fait fureur en cosmétique, mais se boit aussi. Sa production est peu répandue et limitée en quantité, résultat : ce lait précieux se vend à prix d’or.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La légende raconte que Cléopâtre se prélassait quotidiennement dans des bains de lait d’ânesse pour entretenir la beauté et la jeunesse de sa peau. Depuis l’Antiquité, et aujourd’hui encore, ce lait s’est forgé une réputation dans le monde de la cosmétologie. En crème ou en savon, d’aucuns le plébiscitent pour soulager les peaux les plus réactives, quand d’autres y voient un remède miracle contre l’eczéma ou le psoriasis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en La Une

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs