Accueil Économie Consommation

L’envie de partir en vacances l’emporte sur le prix du carburant

Les réservations de vacances flambent. L’impact du pouvoir d’achat est variable face aux augmentations des carburants, des hôtels.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Le cumul des factures passées (covid, inondations,…) et celui des factures à venir (carburant, énergie, inflation) décourage-t-il de partir en vacances ? Les avis sont partagés. Si on se réfère à Elie Bruyninckx, le CEO de la filiale TUI Western Regions (Belgique, France, Pays-Bas, Maroc), ces dernières semaines, de loin le leader de la vente de vacances en Belgique, chaque jour se vend 15 à 20 % de séjours en plus qu’à époque comparable en 2019 (année de référence d’avant la crise pandémique). Et globalement, le montant du dossier moyen par personne a augmenté à 1.300 euros contre 1.100 avant (lire ci-dessous).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Wauters Georges, vendredi 20 mai 2022, 9:42

    C est plutôt réjouissant de voir que les gens partent en vacances et j en ferai de même. J espère juste que les autres aussi auront intégré la pollution dans leurs critères de choix. Par contre je m étonne une fois de plus des plaintes sur le pouvoir d achat quand on sait qu on consomme annuellement 2,5 fois les ressources de notre planète. Il faut certainement faire un effort pour les plus démunis mais, à la lecture de l article on se rend une fois de plus compte, qu il y a une majorité de gens qui n ont aucun problème d argent

  • Posté par Vanloo , jeudi 19 mai 2022, 20:47

    Eh oui, on va au restaurant, on veut aller 2x en vacances par an, le ménage compte 2 voitures, un smartphone de dernière génération, un écran plat du modèle le plus grand possible, rien que des dépenses "essentielles", mais on se plaint de la diminution du pouvoir d'achat et que l'énergie est chère............. Cela peut paraitre caricatural, mais cela correspond au comportement de beaucoup

  • Posté par Deladrier-rase , jeudi 19 mai 2022, 17:49

    Les gens ont aussi attendu pour réserver parce qu'ils voulaient être sûrs que les fous qui nous gouvernent n'allaient pas s'en prendre de nouveaux aux voyageurs. La fameuse carte ECDC montre une Europe toujours rouge foncé à propos...mais la Wallonie est orange...on a donc à l'heure actuelle plus de chance d'attraper le covid à l'étranger où en Flandre qu'en Wallonie... que font Marc Van Ranst et Emmanuel André? ;-)

  • Posté par Wauters Georges, vendredi 20 mai 2022, 8:54

    Ce que vous appelez les fous qui nous gouvernent sont juste des décideurs qui tant bien que mal sont parvenus à garder un système de soins de santé efficient. Tous les pays qui ont procédé autrement sont responsables de la mort de milliers de personnes. Je pense aux usa sous l ère Trump, à l Inde, au Brésil et au début de la pandémie en Angleterre. Les chiffres réels, pas les officiels trafiqués, de tous ces pays sont catastrophiques, cqfd.

  • Posté par Deladrier-rase , jeudi 19 mai 2022, 23:06

    Vous aussi Mr Raspe, avec perte de la mémoire et, plus grave, d'un sens de l'humour. En juin dernier, bien que vacciné, il fallait un test pour aller en France ! et porter le masque sur les plages en Espagne. Le vaccin suffisait en Croatie. Une grande unité des mesures à travers toute l'Europe qui prouvait combien celles-ci étaient prises sur des bases scientifiques...(ou alors la science n'est plus unique et prouvée comme on me l'avait appris à l'école). Et au retour, il fallait remplir le passenger locator form au cas où on aurait ramené le covid d'une zone moins contaminée (la Belqique était rouge foncé). L'Europe entière foulant au passage son grand principe de libre circulation des personnes. Et donc, pour en revenir aux vacances, certains ont peut-être tout simplement le budget 2020 et 2021.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs