Accueil Opinions Éditos

Coronavirus: c’est maintenant qu’on doit préparer son retour

Pour la première fois depuis deux ans, les politiques ont l’occasion de réfléchir et de ne plus courir derrière le virus. Ils peuvent anticiper, et ils devront le faire.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

La vie comme avant. Tellement naturelle qu’on en a presque oublié que c’est depuis deux mois seulement que nous retrouvons les rencontres et les déplacements sans entraves (mais pas sans prudence) : entrer dans un magasin, inviter pour un barbecue, aller à un concert, au théâtre. Et personne ne pourra nous reprocher de faire les cigales cet été avec pour seules – mais hélas pas minces – limites, désormais, l’explosion des prix et l’assèchement des portefeuilles. Mais le virus, lui, connaît plus !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 24 mai 2022, 11:30

    "Prévenir ... c'est guérir" !

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , samedi 21 mai 2022, 8:45

    Blablabla.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 20 mai 2022, 20:03

    La Covid19 a été une rude épreuve pour toute la planète. La maladie a fortement reculée, mais sévit hélas surtout dans les régions avec un faible taux de vaccination. Comme l'explique la journaliste Delvaux, il serait dommage de ne pas se projeter dans le futur en tenant compte des leçons acquises sur le terrain.

  • Posté par Vanloo , vendredi 20 mai 2022, 19:11

    Deux après rien de changé, les "pour" sont naturellement pour des mesures de précaution et les contre restent contre (à croire que seul un décès parmi leurs proches pourra t-il les motiver), bref chacun campe fermement sur ses positions

  • Posté par Abgar Karim, vendredi 20 mai 2022, 14:49

    Oulala Madame Delvaux, soit vous êtes naïve, soit vous êtes de mèche. CST, vaccination, confinement ne servent strictement à rien concernant la population générale. Les urgences ne se sont remplies que par ce que les médecins de proximité n'ont pas joué leur rôle (prise de sang, saturation oxygène, anti-coagulant, antibiotiques, effet placebo...) Les plus fragiles peuvent se protéger en se vaccinant s'ils le désirent. Mais le plus important, c'est qu'il faut favoriser la prise en charge précoce par des généralistes de ces mêmes personnes afin de diminuer drastiquement le risque de s'aggraver, c'est tout. Il faut laisser la société tranquille, sinon vous créerez du ressentiment et de la frustration qui pourraient faire très mal en retour. Déjà que ce n'est pas facile tous le jours pour beaucoup.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs