Accueil Monde Europe

Attaque au couteau en Norvège: au moins trois blessés, dont un grave

Son auteur, un Danois souffrant selon les experts de troubles psychiatriques, est jugé depuis jeudi en Norvège.

Temps de lecture: 3 min

Au moins trois personnes ont été blessées, dont une grièvement, dans une agression « à l’aveugle » vendredi dans le sud-est de la Norvège, a annoncé la police norvégienne. Un suspect a été arrêté, a indiqué sur Twitter la police locale, sans préciser à ce stade les motifs de cette attaque qui aurait visé des personnes au hasard.

La police ne recherche pas d’autre suspect, a précisé un de ses responsables, Håvard Revå, auprès du journal Verdens Gang (VG). « A ce stade : trois personnes blessées et une personne blessée grièvement », a-t-elle écrit dans un tweet ambigu pouvant laisser penser que le bilan pourrait être plus lourd.

Quelques minutes plus tard, la police a précisé, également sur Twitter, qu’elle avait « le contrôle sur l’auteur présumé » de l’agression, sans fournir plus de détails.

Selon des témoins cités par les médias norvégiens, de nombreuses patrouilles de police et ambulances, ainsi que trois hélicoptères médicalisés, ont été dépêchés sur place.

L’agression s’est produite dans une vallée appelée Numedal, les médias norvégiens précisant qu’elle a eu lieu près d’un arrêt de bus, à proximité d’une supérette et d’un lycée, dans le village de Nore et Uvdal qui compte moins de 3.000 habitants. « Je n’ai pas connaissance de menaces préalables », a déclaré le maire de la commune, Jan Gaute Bjerke, à la chaîne TV2. « Ce genre d’épisode se produit généralement comme un coup de tonnerre dans un ciel bleu ».

Un lycée situé à proximité de la supérette ainsi que les écoles environnantes ont été rapidement sécurisés, selon lui.

Selon la chaîne NRK, plusieurs élèves ont été témoins de l’incident.

Plusieurs personnes auraient tenté de maîtriser une personne qui en poignardait une autre, a indiqué la chaîne. « Il y avait beaucoup de sang », a témoigné un habitant à la chaîne.

D’autres témoins ont évoqué une femme gisant blessée, près « une grande flaque de sang ».

La région où s’est produite l’attaque est située au nord de Kongsberg, une ville où une attaque à l’arc et au couteau avait fait cinq morts en octobre dernier.

Son auteur, un Danois souffrant selon les experts de troubles psychiatriques, est jugé depuis jeudi en Norvège.

Dans son évaluation annuelle sur les menaces visant la société norvégienne, les services de renseignement intérieur (PST) mettaient en garde contre les « attaques simples » pouvant viser des rassemblements de population, des institutions ou des individus avec des armes rudimentaires comme des couteaux.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une