Accueil Société

Coronavirus: le nombre de patients hospitalisés en baisse

Le personnel hospitalier va pouvoir souffler.

Temps de lecture: 2 min

Le nombre de patients covid hospitalisés a diminué de 18 % au cours de la semaine écoulée, pour atteindre 1 408. C'est ce que montrent vendredi les chiffres de l'institut de santé Sciensano.

La situation se stabilise

Le nombre de patients en soins intensifs a diminué de 5 %, pour atteindre 105. Au cours de la semaine écoulée, une moyenne de 91 patients covid a été admise à l'hôpital par jour, ce qui représente une diminution de 25 %.

Au cours de la semaine du 9 au 15 mai, une moyenne de 3 536 infections covid a été enregistrée par jour. C'est 19 % de moins que la semaine précédente. Le taux de reproduction est actuellement de 0,87.

Le nombre de nouveaux cas parmi les résidents s'est globalement stabilisé, mais une légère augmentation a été observée à Bruxelles. Le nombre de nouveaux cas parmi les membres du personnel est également resté stable au niveau belge, mais une augmentation a été observée en Wallonie et à Bruxelles. Cependant, le nombre de nouvelles admissions à l'hôpital parmi les résidents et le nombre de grappes ont diminué.

Le nombre de décès a diminué au cours de la même période pour atteindre une moyenne de 10 par jour (-22%). Les décès signalés sont principalement survenus à l'hôpital.

La tendance est à la baisse

Le nombre moyen de contacts quotidiens avec un médecin généraliste pour suspicion de COVID-19 a diminué au cours de la semaine dernière (31 contacts cette semaine pour 100 000 habitants par jour, contre 35 contacts la semaine précédente). Toutefois, l'incidence des consultations auprès d'un généraliste pour des symptômes de type grippal a augmenté de 222 consultations pour 100 000 habitants par semaine.

"La tendance à la baisse des taux de covid se poursuit. La sous-variété BA2 est toujours dominante, mais de nouvelles sous-variétés omicron semblent être en augmentation", explique le virologue Steven Van Gucht de Sciensano. "Nous ne nous attendons pas à ce que l'émergence éventuelle de ces nouvelles sous-variantes entraîne une pression majeure sur les soins de santé dans un avenir proche."

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko