Accueil Sports Football Football à l'étranger

L’Euro 2016 pourrait booster l’infidélité

Prudence messieurs, de nombreuses femmes assureraient vouloir profiter des rencontres de l’Euro pour passer du temps avec leurs amants

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

À en croire l’étude, pas forcément scientifique, d’un site de rencontres extra-conjugales auprès de ses membres, l’Euro 2016 pourrait bien engendrer quelques effets pervers pour les accros au football. Parmi ceux-ci, une hausse si pas attendue, en tout cas déclarée de l’infidélité.

Selon le site de rencontres Gleeden, 34 % des 5000 femmes inscrites sur le site ont simplement déclaré vouloir « passer du temps entre copines » pendant que leurs conjoints s’abreuveront de football. Mais 24 % d’entre elles ne partagent pas ce point de vue et voudraient profiter de ce long mois de foot pour rejoindre plus régulièrement leur(s) amant(s). Enfin, 27 % des sondées restent plus floues en déclarant vouloir « s’accorder un peu de temps ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs