Accueil Culture Cinéma

105 minutes dans l’Ukraine en guerre: le choc au Festival de Cannes

Séance spéciale pour « Mariupolis 2 » du réalisateur lituanien Mantas Kvedaravicius, tué par l’armée russe en avril.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Brut. Sans musique, sans commentaire. Juste les images sans filtre d’un quartier de Marioupol dévasté par la guerre où une poignée de civils vivent l’instant présent. Le réalisateur lituanien Mantas Kvedaravicius, qui a filmé ces images, a été capturé et assassiné par l’armée russe en avril. Sa fiancée Hanna Bilobrova, qui l’accompagnait, est revenue avec les images tournées là-bas et les a assemblées avec Dounia Sichov, la monteuse de Mantas.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Hell Dé, vendredi 20 mai 2022, 20:21

    Le strass, les décolletés hallucinants, les starlettes à la recherche d'un bon plan, les vedettes prétentieuses, le fric et les limousines, Hugues Dayez et tout ce brol d'un autre âge, ... rien à voir avec les kalachnikovs et la misère !

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs