Accueil Économie

Test-Achats veut renforcer l’utilité du certificat PEB

Cet outil est rendu de plus en plus contraignant par les Régions or il est aujourd’hui sous-exploité et peu pratique, estime l’organisation. Elle soumet une série de recommandations.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Le certificat de performance énergétique (PEB) n’est plus uniquement un outil destiné à attribuer un score d’efficacité énergétique à une habitation en vue d’informer les acheteurs et de leur permettre de comparer. Il devient aussi de plus en plus un instrument contraignant utilisé par les Régions pour inciter les citoyens à rénover leur logement en vue d’atteindre les objectifs de neutralité carbone fixés par l’Europe pour 2050. Bruxelles prévoit ainsi de rendre le certificat PEB obligatoire non seulement lors de la vente ou de la location d’un logement mais aussi pour chaque habitation existante d’ici le 1er  janvier 2025, avec obligation dès 2030 d’effectuer une partie des travaux prescrits tous les cinq ans en vue d’atteindre le label C d’ici 2050. En Flandre, le gouvernement a décidé qu’à partir de 2023, les acheteurs devront obtenir au moins le label énergétique D dans les cinq ans suivant l’achat de la maison.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs