Accueil Médias

Le sport à l’œil, ou presque: le fragile privilège des Belges

Les Belges pourront toujours regarder gratuitement Roland-Garros à la RTBF. Sauf dix matchs, les « Night Sessions », raflés par Eurosport. Le début de la fin du sport gratuit ? L’exception européenne a du plomb dans l’aile.

Article réservé aux abonnés
Responsable du pôle Multimédias Temps de lecture: 6 min

Fête : le coup d’envoi du premier Roland-Garros post-covid sera donné ce dimanche. Il y aura donc du monde dans les gradins. Mais peut-être moins que d’ordinaire devant la télé alors que le tournoi est devenu l’incontournable vide-neurones des étudiants en période de blocus. Car, pour la plupart des Européens, il faudra payer pour voir les stars fouler la terre battue parisienne. Mais pas tous. Au royaume du sport, un peuple semble miraculeusement préservé par les chaînes à péage et autres « streamers » (comme Amazon Prime) : le belge. Singulièrement francophone.

Pour autant, il n’est pas à l’abri. La preuve : pour la première fois cette année, la RTBF ne diffusera pas tous les matchs. Pour voir les « Night Sessions » (soit une dizaine de matchs programmés après 21 h), il devra se diriger vers Eurosport. Et donc, sauf s’il est abonné à Proximus, payer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs