Accueil Culture Musiques

Reine Elisabeth: le chef Vahan Mardirossian, l’art de la délicatesse

Le chef arménien dirige son Orchestre royal de chambre de Wallonie. Rencontre entre deux passages sur scène.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Une sorte de bonhomie assortie d’une grande délicatesse et d’une manière très fine de s’adapter à chacun des candidats qu’il accompagne : en dirigeant l’Orchestre royal de chambre de Wallonie, Vahan Mardirossian, directeur musical de l’orchestre depuis janvier 2020 et chef pour ces demi-finales du Concours Reine Elisabeth, a mené cette mission compliquée avec brio.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs