Accueil Économie

Toiture: «Le roofing en hausse de 57% depuis mars»

Prix du pétrole, prix du gaz… Tout est bon pour justifier les hausses de prix dans le secteur de la toiture. Des hausses que les couvreurs peinent à répercuter auprès des clients.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Toutes les six semaines, certains fabricants reviennent à la charge. « Et c’est à chaque fois une piqûre », commente Nancy Vander Putten, à la tête d’une entreprise de toiture et par ailleurs présidente de la fédération sectorielle. « C’est totalement inédit et catastrophique. »

Des exemples ? Le « roofing », cette membrane imperméable que l’on pose sur les toits plats, est dans certains modèles en hausse de 57 % depuis le mois de mars, celle-ci étant justifiée par la hausse du prix du pétrole et de ses dérivés depuis la guerre en Ukraine. Quant aux panneaux d’isolants de type « PIR », leurs prix augmentent désormais tous les mois : 12 % en mai et déjà 7 % complémentaires prévus en juin…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs