Accueil Société

Pourquoi la variole du singe donne des sueurs froides aux autorités sanitaires

Le chapitre covid est à peine refermé qu’un nouveau virus préoccupant débarque en Europe. Transmise à l’homme, la variole du singe est moins grave que la variole « originelle » éradiquée en 1980. Elle n’en préoccupe pas moins les autorités.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Endémique en Afrique centrale et de l’Ouest depuis les années 1970, la variole du singe y est en forte progression depuis une quinzaine d’années sans doute en raison de l’arrêt de la vaccination antivariolique. Maladie quasiment inconnue dans les pays occidentaux, ses rares incursions en Angleterre ou aux Etats-Unis ont toutes été jusqu’ici en lien avec un voyage dans les zones endémiques ou encore avec des rongeurs sauvages importés depuis les pays à risque.

Par contre, l’apparition d’un premier cas en Angleterre le 7 mai dernier et l’identification depuis de plusieurs autres cas en Europe (France, Suède, Portugal, Espagne, Belgique) et aux Etats-Unis sans antécédents de voyage en Afrique interrogent les experts qui observent une transmission interhumaine assez éparse notamment au sein de la communauté homosexuelle masculine.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

29 Commentaires

  • Posté par Galant Michele, dimanche 22 mai 2022, 7:53

    J'aimerai savoir jusqu'à quand a-t-on vacciné contre la variole en Belgique? et si ce vaccin protège de cette variole du singe??? Merci pour la réponse!

  • Posté par J.-M. Tameyre, dimanche 22 mai 2022, 9:23

    Le vaccin n'est plus administré qu'aux forces armées et au personnel de laboratoire depuis 1980 (éradication officielle de la variole selon l'OMS). Le vaccin protège contre la variante du singe. La Belgique disposerait encore de 1.6 millions de doses de vaccin en prévision d'une possible guerre biologique.

  • Posté par Vanhaelen Christine, dimanche 22 mai 2022, 9:18

    Oui, le vaccin protège.

  • Posté par Hell Dé, samedi 21 mai 2022, 18:09

    @ mossieu Stordiau -- je ne suis pas con au point de donner mon vrai nom alors que le FSB épie tout ce qui se dit et s'écrit sur les fora libres ! Et puis quoi : 1. vous êtes en accointance avec mossieu Raspe ? 2. qui me dit que pierre stordiau est votre nom réel ?? Bon vent à vous .

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 22 mai 2022, 18:42

    <Hell Dé> . Il est en effet plus facile d'écrire sous ANONYMAT ... pour ne pas SALIR le nom de vos parents avec toutes les inepties et les mensonges que vous écrivez ! Si votre père devait découvrir qui se cache derrière ... je pense que vous mériteriez une bonne fessée ! Vous devriez avoir HONTE !!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs