Accueil Culture Musiques

Reine Elisabeth: moment de grâce

Nos impressions sur la session de ce vendredi après-midi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Concerti Mme Anouchka Hack (Allemande, 26 ans)

Lorsqu’elle entre sur scène ce vendredi après-midi, Anouchka Hack a cet entrain naturel et ce grand sourire réjouissants. Un peu nerveuse peut-être au départ et parfois imprécise dans l’« Allegro moderato » de son Concerto n. 2 en ré majeur de Joseph Haydn, elle y déploie ensuite une gaîté et des nuances assez subtiles, qui guident vers un « Adagio » d’une belle douceur. Une musicienne pour qui on éprouve une vraie sympathie, qu’on prend plaisir à voir jouer. Même si on aurait aimé la voir se libérer plus encore lors de cette prestation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs