Accueil Sports Hockey

Une prestation décevante pour les Red Panthers face à l’Espagne

Après un bon premier quart d’heure, la Belgique n’est jamais parvenue à afficher le niveau auquel elle avait habitué ses supporters depuis plus de 18 mois. Mais cette défaite (1-2) face à l’Espagne sera riche en enseignements à 6 semaines de la Coupe du monde.

Temps de lecture: 3 min

Pour leur retour en Pro League, à Anvers, les joueuses belges allaient, enfin, pouvoir évaluer, en conditions réelles, le travail effectué durant les derniers mois face à la 7e nation mondiale, également candidate à une médaille lors de la prochaine Coupe du monde qui se déroulera conjointement en Espagne et aux Pays-Bas, en juillet prochain. Et dès l’entame des débats, les Panthers démontraient leurs bonnes intentions dans la rencontre en prenant l’initiative. Et dès la 5e minute, elles trouvaient déjà l’ouverture sur le premier penalty du match via Ambre Ballenghien. Le premier quart d’heure était assez bon avec un pressing haut qui portait ses fruits. La suite de la première période était un cran en dessous même si Charlotte Englebert, très remuante pour sa première au cœur de la ligne offensive, obtenait encore 2 belles opportunités de but.

Après la pause, la Belgique tentait de reprendre le contrôle des débats même si les Espagnoles se montraient plus concentrées et plus précises dans leurs conversions offensives. Et Elena Sotgiu devait intervenir avec autorité pour éviter l’égalisation. Les Red Panthers étaient à la peine dans ce 3e quart-temps et elles ne parvenaient pas à reprendre le dessus dans les échanges. Il y avait beaucoup trop de déchet technique et le jeu était beaucoup moins fluide. Et à la 41e minute, Charlotte Englebert s’offrait enfin une première occasion franche mais la gardienne adverse repoussait la tentative. Mais deux minutes plus tard, Laura Barrios offrait, finalement, une égalisation méritée aux visiteuses.

De nombreux enseignements à tirer

Dès l’entame du dernier quart d’heure, les Panthères revenaient sur le terrain avec une envie clairement affichée de faire la différence. Un penalty d’Ambre Ballenghien passait de peu à côté de la cage. Mais les Espagnoles restaient également dangereuses et n’étaient pas prêtes à laisser filer le match. Elles étaient d’ailleurs récompensées de leurs velléités offensives puisqu’elles inscrivaient un second but à la 52e minute via Georgina Oliva (1-2). La fin de rencontre était indécise et les Belges tentaient de forcer le partage. Mais le dernier penalty d’Ambre Ballenghien était à nouveau repoussé par Mélanie Garcia.

« C’était une première rencontre dans notre cycle de préparation », regrettait Charlotte Englebert. « C’est frustrant de prendre ce but de cette manière alors qu’on lui a laissé le temps de tirer. Nous avons parfois trop reculé et laissé jouer nos adversaires et surtout leurs joueurs clés. Ce sera un point important à travailler dans les prochaines semaines. Nous voulions mettre beaucoup d’agressivité dans les duels et surtout prendre du plaisir sur le terrain pour nos retrouvailles avec nos supporters. Nous avons une équipe offensive et nous devons encore mieux gérer nos récupérations de balle pour concrétiser cela en opportunités de but. Demain, nous allons essayer de corriger le tir en surtout mieux gérer nos reconversions offensives. Il faudra également être mieux positionné défensivement. »

Cette 5e défaite en 7 rencontres de Pro League offrira en tout cas son lot d’enseignements. Une bonne chose pour Raoul Ehren et son staff alors qu’il reste 9 rencontres à disputer aux Red Panthers avant d’entamer leur Coupe du monde.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hockey sur gazon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Hockey, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb