Accueil Sports Football Football belge Union Saint-Gilloise

Le destin fou de Teddy Teuma, capitaine de l’Union: «Je passe de petit employé de boucherie à l’Europe»

Capitaine de l’Union, Teddy Teuma revient sur cette saison exceptionnelle. Si la déception d’avoir loupé le titre est grande, c’est surtout la fierté d’avoir remis l’USG sur la carte du football belge qui prime.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

La deuxième place assurée suite à la victoire à Anderlecht le week-end dernier, l’Union s’apprête à aborder son dernier match de la saison face à l’Antwerp de manière totalement décontractée. Tellement que les Saint-Gillois ont bénéficié de quatre jours de congé et ne se sont retrouvés à l’entraînement que ce vendredi. Mais ils auront toutefois à cœur de terminer cette campagne en beauté. D’autant qu’il y a encore des prix individuels à aller chercher. Car Anthony Moris peut remporter le classement des gardiens ayant réalisé le plus de clean-sheets. Et Deniz Undav peut assurer sa première place au classement des buteurs.

Cette dernière à domicile sera également l’occasion, pour les joueurs et le public, de faire la fête dans le stade après la rencontre. Des DJ’s étant notamment au programme. Et la fête se poursuivra le lendemain puisque, lundi prochain, une délégation de l’Union se rendra à la commune de Saint-Gilles pour y recevoir les honneurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Saint-Gilloise

Entretien Damien Marcq, libre depuis la fin de son contrat à l’Union: «J’attends impatiemment que mon téléphone sonne»

Sur le marché de l’emploi depuis le 1er juillet, Damien Marcq (33 ans) attend l’appel d’un club, d’une opportunité à saisir. Continuant à s’entretenir physiquement et restant toujours aussi professionnel, il n’est pas près d’oublier l’incroyable saison vécue sous la vareuse de l’Union Saint-Gilloise, où Felice Mazzù l’avait attiré… il y a douze mois.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs