Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la Russie assure avoir détruit un «important» envoi d’armes occidentales

« Des missiles Kalibr à longue portée de haute précision, lancés depuis la mer, ont détruit un important envoi d’armes et d’équipements militaires fournis par les Etats-Unis et des pays européens », a indiqué le ministère russe de la Défense.

Temps de lecture: 3 min

Le ministère russe de la Défense a affirmé samedi que ses forces avaient détruit dans le nord-ouest de l’Ukraine un important envoi d’armes fournies par l’Occident.

« Des missiles Kalibr à longue portée de haute précision, lancés depuis la mer, ont détruit un important envoi d’armes et d’équipements militaires fournis par les Etats-Unis et des pays européens, près de la gare de Malin, dans la région de Zhytomyr », a indiqué le ministère au cours d’un briefing.

Après la chute de Marioupol, la Russie mène d’importantes offensives dans le Donbass

Après la chute de Marioupol vendredi, avec la reddition de la dernière poche de résistance ukrainienne dans l’aciérie Azovstal, la Russie concentre à présent ses efforts militaires dans l’est et le sud du pays, tandis qu’elle a échoué à prendre Kiev et Kharkiv, la deuxième ville ukrainienne (nord-est).

« L’ennemi ne cesse de mener des opérations offensives dans la zone opérationnelle orientale afin d’établir un contrôle total du territoire des régions de Donetsk et de Lougansk et de maintenir le corridor terrestre avec la Crimée temporairement occupée », a indiqué l’état-major des forces ukrainiennes sur Facebook samedi matin.

Dans le bassin houiller du Donbass, partiellement contrôlé depuis 2014 par des séparatistes pro russes, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a assuré que la conquête de la région de Lougansk était « presque achevée ».

Le porte-parole du ministère ukrainien de la Défense, Oleksandre Motouzianyk, a avancé que la situation « montrait des signes d’aggravation », et que « les forces d’occupation russe mènent un feu intense sur toute la ligne de front ».

« Pendant que nous résistons, nos troupes reçoivent des armes étrangères, se réarment, se regroupent, et je pense qu’en juin nous verrons la contre-attaque », a toutefois assuré dans la nuit de vendredi à samedi le gouverneur local Serguiï Gaïdaï.

Frappes meurtrières

Des frappes russes avaient fait 12 morts et 40 blessés jeudi à Severodonetsk, dans la région de Lougansk, selon M. Gaïdaï, une attaque qualifiée par M. Zelensky de « brutale et absolument inutile », tandis que les habitants terrorisés et recroquevillés dans les sous-sols décrivaient un interminable calvaire.

Severodonetsk et Lyssytchansk, séparées par une rivière, constituent la dernière poche de résistance ukrainienne dans la région.

Seule la « diplomatie » mettra fin à la guerre

La guerre en Ukraine ne peut prendre fin que par des biais « diplomatiques », a assuré samedi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, alors que les négociations entre Moscou et Kiev sont dans l’impasse.

« La fin (du conflit) sera diplomatique », a-t-il déclaré lors d’un entretien à une chaîne télévisée ukrainienne. La guerre « sera sanglante, ce sera des combats, mais elle prendra fin définitivement via la diplomatie ».

« Il y a des choses que nous ne pourrons pas atteindre qu’à la table des négociations. Nous voulons que tout revienne (comme avant) », ce que « la Russie ne veut pas », a-t-il ajouté, sans donner plus de détails.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Martin Roland, samedi 21 mai 2022, 16:39

    Pourquoi les popovs ne parviendraient ils pas à "dézinguer" quelques armes & munitions "made in USA" ??? Ils tuent bien des civils, alors pour le reste, hein ... Le reste ? Quel reste ? Le voici le voilà : "Nous avons appris cette semaine de nos sources fiables dans les pays arabes limitrophes que le contingent russe avait commencé à se retirer de ses bases en Syrie. Les soldats du Tsarévitch sont directement envoyés avec leur matériel en direction de l’Ukraine en vue de participer aux combats. Ce repli stratégique majeur – nous pensons que Poutine va rappeler l’ensemble de son corps expéditionnaire – démontre mieux que toute autre information que la Russie connaît une sérieuse pénurie en hommes et en armes, et qu’elle se trouve en très mauvaise posture dans le pays de Volodymyr Zelensky. Ces difficultés sont accentuées par l’afflux d’armes américaines et occidentales supérieures au matériel russe, qui parviennent depuis deux semaines en grandes quantités à l’Armée ukrainienne." < menapress.org , ce samedi.

  • Posté par Martin Roland, samedi 21 mai 2022, 16:47

    Sur https://russoldat.info, en plus de voir des soldats russes "en petits morceaux et/ou cuits " envoyés à l'abattoir pour satisfaire des délires mégalomaniaques sanguinaires du "héros anti nazi mais nazi lui même", on voit l'1 ou l'autre vidéo < caméras de surveillance: des centres de recrutements de l'armée russe sont incendiés ... et pas seulement des centres de recrutements ! Ce ne sont pas des jeux "vidéos" , comme l'écrivait le "marchand de chiens", un facho qui raconte des histoires avec des vieux tanks russes tout rouillés et des Généraux "chair à canons" MDR MDR MDR !

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, samedi 21 mai 2022, 13:16

    Ah si la Russie l'assure alors.... Propagande (de part et d'autre d'ailleurs).

  • Posté par Multatuli ., samedi 21 mai 2022, 23:24

    Ah un vrai progrès : vous reconnaissez que c'est des 2 côtés.

  • Posté par Bertrand Christophe, samedi 21 mai 2022, 14:55

    Si notre consultant militaire basé à Budapest l’affirme, cela doit certainement être exact !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une