Accueil Culture Musiques

Oded Tzur à la Jazz Station, en mode lévitation

Ce vendredi, le concert du saxophoniste israélien de New York, Oded Tzur, a emmené le public au septième ciel.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 4 min

Il n’a vraiment pas l’air d’un gourou, Oded Tzur, dans son ensemble costume cravate, ses grandes lunettes, ses chaussures crème, son air d’ingénieur sorti du MIT, et pourtant il a transporté le public du club de jazz de Saint-Josse au nirvana, avec sa musique. On a émergé de cette prestation, après deux rappels, avec le sentiment d’avoir participé à un événement qui restera longtemps dans notre esprit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs