Accueil Société

Les fortes pluies menacent les terres agricoles

En 2008, la ferme de Xavier De Dobbeleer avait été inondée. Pour l’instant, son exploitation est épargnée même si ses cultures baignent dans l’eau. Reportage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Au milieu de ses champs de betteraves et de maïs, à Hévillers, dans la commune de Mont-Saint-Guibert, Xavier De Dobbeleer discute avec un duo de topographes. Appareil à la main, les experts analysent comment dévier le cours du Try du Neuf Bois, un petit ruisseau qui pollue l’existence de l’agriculteur et de son voisinage depuis des lustres.

« Le premier dimanche d’août 2008, suite à de fortes pluies et à de violents orages, il est sorti de son lit après avoir absorbé l’eau de tous les champs et prairies voisins, se souvient l’homme de la terre. Comme il bifurque à angle droit pour passer sous un petit pont près de la cour de ma ferme, il a débordé. En quelques minutes, l’eau s’est engouffrée dans la cour de mon exploitation qui se situe dans une cuvette. Elle a atteint plus d’un mètre. J’ai perdu une partie de mon mobilier et de mon électroménager. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs