Accueil Société

Les conducteurs en apprentissage de plus en plus souvent victimes d’agressions

L’organisation plaide pour que le symbole L soit également affiché à l’avant de la voiture.

Temps de lecture: 1 min

Les élèves conducteurs sont de plus en plus souvent victimes d’agressions sur la route, indique samedi l’organisation de mobilité Touring. La fédération des écoles de conduite constate elle aussi le phénomène.

Agressions verbales, queues de poisson, dépassements brusques, recours intempestifs aux feux clignotants... Des comportements agressifs qui créent un sentiment d’insécurité auprès des élèves conducteurs.

Selon Touring, en 2019, 208 faits avaient été rapportés, puis 2015 en 2020 et 261 en 2021, un chiffre élevé malgré la crise du coronavirus.

L’organisation plaide pour que le symbole L soit également affiché à l’avant de la voiture. Il n’est pas autorisé sur le pare-brise, les feux ou la plaque d’immatriculation, mais il peut être fixé à l’amortisseur ou au capot. De cette façon, selon Touring, les personnes qui les précèdent et qui traversent le trafic peuvent voir qu’elles ont affaire à un conducteur en formation. Touring estime que les personnes titulaires d’un permis de conduire provisoire doivent pouvoir s’exercer suffisamment.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par NICODEME CLAUDE, dimanche 22 mai 2022, 13:07

    Il faut effectivement "protéger" les conducteurs sous licence et faire preuve à leur égard de patience et de compréhension. Mais par contre, la Police devrait sanctionner tous les conducteurs "confirmés" qui par paraisse laisse les "L" collé à la vitre arrière alors que ce n'est plus "l'élève" qui conduit. On fait de l'instruction uniquement le w-e mais on laisse le "L" toute la semaine... Dès ce moment-là, on ne peut plus dire qui est un vrai "L" et qui ne l'est pas. Ce n'est tout de même pas pour les 10 secondes que cela prend d'enlever et de remettre ce petit bout de plastique bleu, que Diable !

  • Posté par lambert viviane, dimanche 22 mai 2022, 10:50

    A Bruxelles, rien à voir avec le COVID-19 mais avec toutes les chicanes et restrictions imposées par Bruxelles-Mobilité qui entravent la circulation pour décourager les automobilistes. Vivement les élections !

  • Posté par Dr Mi, dimanche 22 mai 2022, 7:08

    Reflet de notre société en perte de civisme. La crise du covid l'a bien révélé.

  • Posté par BEKE Eric, samedi 21 mai 2022, 20:51

    Cette agressivité me semble être malheureusement plus généralisée, mais aussi corrélée à des comportements plus erratiques et imprévisibles de certains usagers de la route.

  • Posté par Dib Rihon Renata, dimanche 22 mai 2022, 7:11

    D’accord avec vous. J’ai remarqué la même chose depuis la fin de la Covid

Aussi en Société

Les boîtes noires s’invitent dans les voitures dès cette semaine

Les données de conduite au moment d’un accident devront être collectées dans une boîte noire. De nombreux dispositifs d’aide à la conduite deviennent également obligatoires. En Belgique, cette législation européenne s’appliquera aux nouveaux modèles à partir du 6 juillet. Et en 2024 pour toutes les voitures neuves.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko