Accueil Sports Tennis

Une nouvelle règle à Roland-Garros: «On peut entendre que cela ne fera pas l’unanimité»

Le 5e set ne s’éternisera plus, comme ce fut parfois le cas par le passé.

Temps de lecture: 2 min

On ne revivra plus le scénario du match le plus long de l’histoire de Roland-Garros remporté, en 2004, par Fabrice Santoro contre Arnaud Clément sur le score de 16-14 dans le 5e set au bout de 6h et 33 minutes de jeu. En effet, dès cette année, la règle du « deux jeux d’écart » dans le 5e set ne s’appliquera plus lors du Grand Chelem parisien. Que fera-t-on, alors ? Place à un super-tiebreak jusqu’à 10 points, à 6 jeux partout. Ce nouveau format – déjà utilisé à l’Open d’Australie – sera aussi d’application à Wimbledon et à l’US Open. Jusqu’à présent, les joueurs étaient confrontés à une règle différente dans les quatre épreuves.

«On peut entendre que cela ne fera pas l’unanimité»

Lors d’une conférence de presse en mars dernier, Amélie Mauresmo, nouvelle directrice de Roland-Garros, s’était expliquée sur ce changement de règlement. «  L’idée centrale est que les quatre Grands Chelems soient alignés, pour des raisons de cohérence, de compréhension. Il s’agit aussi de préserver la santé des joueurs, l’intérêt des spectateurs et téléspectateurs. » Et d’ajouter : « On peut entendre que cela ne fera pas l’unanimité. Mais on ne pouvait pas ne pas être alignés. On souhaite donner plus de satisfaction aux fans, aux moments haletants et, par rapport à la programmation, nous offrir plus de visibilité.  »

>>> Roland-Garros: pourquoi David Goffin s’est entraîné devant des… milliers de spectateurs (photos)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb