Accueil Culture Cinéma

Festival de Cannes 2022 : la coproduction belge «Fumer fait tousser» de Quentin Dupieux présentée à Cannes

Temps de lecture: 1 min

L’équipe du film «Fumer fait tousser» de Quentin Dupieux a foulé le tapis rouge du Festival de Cannes en séance de minuit samedi soir, dans le cadre de la projection officielle du long métrage. Coproduit par la société belge «Artemis», cette comédie à la Power Rangers met notamment en scène Gilles Lellouche, Vincent Lacoste, Adèle Exarchopoulos, Alain Chabat, Blanche Gardin ou encore Benoît Poelvoorde.

Dans ce dixième long-métrage de Quentin Dupieux, connu pour ses histoires loufoques et surréalistes, cinq justiciers, les «Tabac force», reçoivent l’ordre de partir en retraite pour renforcer la cohésion de leur groupe, qui est en train de se dégrader. Tout se déroule bien jusqu’à ce qu’un empereur du Mal décide d’anéantir la planète Terre.

Pour réaliser «Fumer fait tousser», dont la production avait été envisagée pour une plate-forme en ligne dans un premier temps, Quentin Dupieux s’est entouré de certains acteurs avec lesquels il avait déjà travaillé comme Alain Chabat, qu’il avait déjà dirigé dans «Réalité» ou encore Benoît Poelvoorde, qui incarne un policer dans son film «Au Poste!». Ce dernier n’était pas à Cannes samedi lors de la projection.

À lire aussi Festival de Cannes: le flop de la tactique TikTok

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez toutes les sorties, salles et horaires sur Cinenews

Découvrez le programme
Cinenews Voir les articles de Cinenews