Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: après la victoire sur Marioupol, Severodonetsk en ligne de mire de l’armée russe

La ville de l’oblast de Louhansk est sous un feu soutenu depuis le début de la guerre. Mais l’offensive s’est intensifiée depuis plusieurs semaines maintenant. Et elle pourrait être une prise importante pour la bataille du Donbass.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Le feu vient des quatre points cardinaux. Severodonestk et sa sœur jumelle Lyssychantsk se trouvent encerclées dans l’est de l’Ukraine. Après la chute de Marioupol aux mains des Russes cette semaine, les combats semblent se concentrer dans cette zone de l’oblast de Louhansk, selon le dernier point militaire de l’Ukraine. « La région de Severodonetsk reste l’une des priorités tactiques immédiates de la Russie », soulignent les renseignements britanniques dimanche. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a relevé que la situation militaire n’avait « pas évolué de manière significative » samedi, « mais ça a été très difficile ».

« Les Russes jettent tous leurs efforts pour capturer Severodonetsk » où les frappes « ont été multipliées plusieurs fois ces derniers jours », a assuré le gouverneur de la région de Louhansk samedi soir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 25 mai 2022, 13:55

    ... "et en passant" on pourrait aussi rappeler le fameux "Memorandum de Budapest du 5 décembre 1994" par laquelle cette Fed de Russie garantissait l'INTEGRITE TERRITORIALE de l'Ukraine en échange de son arsenal nucléaire ! Ha! Ha! Ha! >>> Mémoire courte, Mein Herr Staquet ... (+ l'iguanodon sans cervelle)

  • Posté par Stoob Spyridon, lundi 23 mai 2022, 21:31

    @ c007HTL, l’URSS avait signé un pacte de non agression avec l’Allemagne comme d’ailleurs la Pologne. Elle n’a Jamais été son allié comme vous dites. Suite à invasion allemande l’URSS a occupé une partie de la Pologne. Puis c’est l’Allemagne qui l’a attaqué. On connaît la suite.

  • Posté par Stoob Spyridon, mardi 24 mai 2022, 10:36

    @Bertrand Christophe, n’en déplaise à votre tropisme anti-russe je répète que même la Pologne avait signé un pacte de non agression avec l’Allemagne et lorsque celle ci a envahi la Tchécoslovaquie ladite Pologne s’est aussi servie. Il a fallu que les nazi leur demande le couloir de danzig et après leur refus ils furent attaqués. Donc d’après vous jusqu’a ce moment-là la Pologne était « alliée » des nazis? Ne le dites pas à un polonais.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mardi 24 mai 2022, 10:15

    Pour ceux qui l’ont oublié, l’Ukraine faisait fièrement partie de l’URSS à l’époque et fournissait même le gros du bataillon des généraux soviétiques. Quant au politburo, on y trouvait des Géorgiens comme Beria et Staline, des Ukrainiens comme Kroutchev… il y avait même des Baltes et un Finlandais… juste comme ça en passant, hein.

  • Posté par Bertrand Christophe, lundi 23 mai 2022, 22:02

    L'Union soviétique n'a pas " occupé la Pologne suite à l'invasion allemande " , comme vous le dites : elle a envahi la Pologne par l'Est à partir du 17 Septembre , pendant que l'Allemagne le faisait à l'Ouest . Ce qui n'est pas tout à fait la même chose . Par ailleurs , n'en déplaise à votre tropisme pro-russe , l'Union soviétique en 1939 était bien l'alliée d'Hitler et des nazis .

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs