Accueil Société

La loi euthanasie a vingt ans: «La mort est devenue solidaire alors qu’elle était solitaire»

Dépénalisée le 28 mai 2002, l’euthanasie a permis, sous certaines conditions, à plus de 27.000 personnes d’être libérées de leurs souffrances insupportables. Après avoir été pionnière, la Belgique reste en avance avec un cadre légal qui contribue à façonner les mœurs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

En vingt ans, ce sont quelque 27.200 personnes qui ont choisi d’abréger leur vie pour mettre un terme à des souffrances inapaisables résultant d’une affection grave et incurable. L’euthanasie a été dépénalisée en Belgique le 28 mai 2002 et la loi l’autorisant, sous certaines conditions très précises, est entrée en application quelques mois plus tard.

Avec les Pays-Bas qui ont voté une loi similaire en 2001, la Suisse qui connaît le suicide assisté (interprétation d’un article du Code pénal qui condamne l’assistance au suicide pour un motif égoïste), et l’Oregon aux Etats-Unis qui a légiféré sur l’assistance au suicide, le Royaume a fait figure de pionnier dans l’encadrement juridique de la fin de vie. Depuis, d’autres pays ont embrayé, en légiférant la mort assistée, non seulement en Europe (Luxembourg et Espagne), mais également dans certains Etats américains, au Canada, en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par collin liliane, lundi 23 mai 2022, 11:07

    A quand un referendum sur le sujet? Et en attendant, à quand un sondage?

  • Posté par Fonder Daniel, lundi 23 mai 2022, 7:43

    Article de propagande, sans aucun regard critique sur les lacunes qui devraient conduire à l’élargissement et l’amélioration de cette loi pour la société afin qu’elle devienne solidaire comme usurpé dans le titre.

  • Posté par collin liliane, dimanche 22 mai 2022, 20:06

    Il faut encore élargir les conditions d'euthanasie. Toute personne craignant de terminer ses jours dans un mouroir sans être encore capable de reconnaître les siens et sans même savoir qu'elle vit encore devrait pouvoir partir quand elle en fait la demande. Il est AMORAL d'imposer une pathétique survie à quelqu'un qui a fait une demande expresse d'euthanasie. Et stupide que la communauté dépense pour cela en soins médicaux et pensions un budget pharaonique qui handicape l'avenir. Ceux qui veulent savourer leur gâtisme jusqu'au bout ont parfaitement le droit de le faire; mais qu'ils cessent une fois pour toutes d'entraver la liberté de choix de ceux pensent autrement .

Aussi en Société

Les boîtes noires s’invitent dans les voitures dès cette semaine

Les données de conduite au moment d’un accident devront être collectées dans une boîte noire. De nombreux dispositifs d’aide à la conduite deviennent également obligatoires. En Belgique, cette législation européenne s’appliquera aux nouveaux modèles à partir du 6 juillet. Et en 2024 pour toutes les voitures neuves.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs