Accueil La Une Belgique

Feu vert pour le plan national de sécurité 2016-2019

« Une preuve supplémentaire que la Belgique n’est pas un failed state», a commenté Koen Geens, ministre de la Justice.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La conférence interministérielle de politique de maintien et de gestion de la sécurité a approuvé mardi la note-cadre de sécurité intégrale et le plan national de sécurité 2016-2019.

Dix priorités

La note-cadre définit dix priorités pour les prochaines années: radicalisme, traite des êtres humains, drogues, fraude sociale et fiscale, cybercriminalité, criminalité violente (violence sexuelle et intrafamiliale), criminalité contre la propriété, environnement, sécurité et incivilités.

Le document s’articule autour de cinq thèmes transversaux: approche administrative et échanges d’informations, internet et TIC, fraude à l’identité et au domicile, approche axée sur le butin et coopération internationale sur le plan administratif et pénal.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs