Accueil Guerre en Ukraine

La Russie «doit payer un prix à long terme» pour son invasion de l’Ukraine, selon Joe Biden

Le président américain Joe Biden s’est exprimé lors d’une conférence de presse conjointe avec le premier ministre japonais Fumio Kishida, après leur rencontre bilatérale à Akasaka.

Temps de lecture: 1 min

Le président américain Joe Biden a déclaré lundi à Tokyo que la Russie « doit payer un prix à long terme » pour sa « barbarie en Ukraine » en termes de sanctions imposées par les Etats-Unis et leurs alliés.

« Il ne s’agit pas seulement de l’Ukraine », a dit M. Biden. Car si « les sanctions n’étaient pas maintenues à de nombreux égards, alors quel signal cela enverrait-il à la Chine sur le coût d’une tentative de prise de Taïwan par la force ? », s’est-il interrogé.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Martin Roland, lundi 23 mai 2022, 15:26

    Boris Bondarev, Counsellor to the United Nations in Geneva, said Vladimir Putin's war against Ukraine is "the most serious crime against the people of Russia". Mr Bondarev, who also served in the Russian Ministry of Foreign Affairs, added: "I regret to admit that over all these 20 years the level of lies and unprofessionalism in the work of the Foreign Ministry has been increasing all the time." He continued: "I simply cannot any longer share in this bloody, witless and absolutely needless ignominy".

  • Posté par Cornelis Michel, lundi 23 mai 2022, 10:53

    Ce que je voudrais bien, moi, à long terme, c'est choisir ce que je consomme. Ça commence par une diversification des sources d'approvisionnement, et une indication de l'origine pour tous les produits.

  • Posté par J.-M. Tameyre, lundi 23 mai 2022, 9:42

    "Payer à long terme" est, à mon avis, à comprendre au niveau symbolique. Il ne s'agit pas de présenter une facture impayable de tous les dommages de guerre recensés par les alliés comme en '18. Mais bien d'entretenir la stigmatisation et l'isolement commercial et diplomatique d'une société qui s'est elle-même mise au ban du monde. La société russe, qui soutient la propagande de Poutler, ne changera que lorsqu'elle aura engrammé cette honte-là. À commencer par l'ambassadeur russe à Paris et ses tweets infâmes. Est-ce si difficile à comprendre ?

  • Posté par J.-M. Tameyre, lundi 23 mai 2022, 11:43

    @Schroeven - En effet, la guerre injuste en Iraq a été une catastrophe humanitaire prévisible. Elle permettait surtout de piller les ressources pétrolières du pays impunément et je crois que tout le monde en a bien profité (les britanniques de Blair mais pas qu'eux). Mais l'Histoire rebat souvent les cartes. Aujourd'hui, j'ai la conviction que la guerre en Ukraine est l'enfant de la guerre en Irak et que 25 ans plus tard nous la payons cash (flambée de l'énergie, de l'alimentation, récession). Je crois que beaucoup d'américains commencent à le lire aussi ainsi et à saisir la dimension de leurs erreurs d'alors (le lapsus récent de Bush ne m'a pas amusé du tout).

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 23 mai 2022, 11:37

    Tout ceci est malheureusement très mal embarqué. Moins de 40 pays imposent des sanctions à la Russie. La Chine, le Vietnam et l'Inde, qui sont pourtant tout sauf des amis les uns des autres, resserrent leurs liens avec la Russie. Les entreprises turques sont ouvertement invitées par votre meilleur épouvantail "Poutler" à récupérer les marchés. Notre très cher "ami" Erdogan ne fait évidemment rien pour les en décourager, en plus ses ventes de drones et autres armements se portent à merveille aussi. Les troupes russes sur le terrain gagnent leur guerre, quoi qu'on en dise. Et par-dessus le marché, les Russes n'ont jamais autant vendu de matières premières, ils ne les ont jamais vendues si cher et maintenant, ils encaissent dans un rouble qui s'apprécie. Si vous étiez en Europe centrale, vous verriez à quel point les terminaux acceptant les paiements via le système chinois UnionPay sont déjà répandus. Quand les Russes reviendront, et ça arrivera plus vite que vous le pensez, ils n'auront même pas le moindre problème de "déconnexion" et paieront en plus dans une monnaie qui sera devenue assez prisée. L'Italie rompt maintenant ouvertement les rangs en suggérant un plan de paix qui, s'il n'a que peu de chances de réussir, révèle bien que la 2e puissance industrielle de l'UE compte ouvertement une levée des sanctions envers la Russie le plus vite possible. Je pourrais encore citer beaucoup de choses qui relativisent beaucoup ce fameux "isolement" russe. Les Russes sont des "clochards" selon certains... mais ils vendent des trucs bien concrets dont le monde a réellement besoin, pendant que d'autres vendent des "idées" et des influenceurs TikTok. Ne croyez pas que le monde entier va se priver de nourriture et de pétrole pour vous.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une