Accueil Société

Variole du singe: ce qu’il faut faire en cas de contamination

Outre la Belgique, les différents pays où le virus a été détecté sont les Pays-Bas, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Italie, le Portugal, l’Espagne, la Suède, le Canada, les États-Unis et l’Australie.

Temps de lecture: 2 min

Une quatrième personne a été diagnostiquée positive au virus de la variole du singe en Belgique, a indiqué la virologue Marc Van Ranst sur Twitter samedi. Il s’agit d’un homme provenant de la province de Liège. L’Organisation mondiale de la santé s’attend, de son côté, à ce que d’autres cas apparaissent maintenant que les pays font l’objet de contrôles supplémentaires pour détecter la présence du virus. Selon l’OMS, celui-ci a maintenant été identifié dans au moins 12 pays où il n’est habituellement pas présent. L’organisation compte 92 cas connus et 28 autres suspects.

D’après Marc Van Ranst, la 4e contamination constatée en Belgique, comme les trois autres, a un lien avec le festival gay international Darklands, qui a eu lieu à Anvers au début du mois. « Il est important que toutes les personnes qui étaient présentes au festival Darklands restent vigilantes à l’égard de tout symptôme », met-il en garde. « En cas de lésions de la variole, un échantillon peut être prélevé dans un service d’urgence, et il convient d’éviter tout contact étroit avec d’autres personnes. »

L’ampleur de l’épidémie devient « de plus en plus claire », a estimé le virologue, toujours sur Twitter. « C’est du jamais vu auparavant avec les virus de la variole du singe. »

D’après l’OMS, les personnes qui ont été en contact étroit avec des personnes infectées présentant déjà des symptômes sont les plus exposées. Il s’agit, par exemple, des secouristes. Ils doivent être informés de manière adéquate, insiste l’organisation onusienne, afin d’arrêter l’épidémie. Elle indique également qu’elle fournira des conseils supplémentaires d’ici quelques jours.

Outre la Belgique, les différents pays où le virus a été détecté sont les Pays-Bas, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Italie, le Portugal, l’Espagne, la Suède, le Canada, les États-Unis et l’Australie. Mais Israël et la Suisse ont également signalé des cas. Selon l’OMS, un nombre relativement important de patients sont des hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes.

Le virus de la variole du singe n’est normalement présent qu’en Afrique occidentale et centrale.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Peeters ., lundi 23 mai 2022, 11:54

    L'avis du Dr Perronne sur la variole du singe : " Maintenant, vous savez comment ça marche, on crée la peur et on impose un vaccin jamais validé, expérimental, dont on ne connaît pas le contenu, et dont la compagnie va jusqu'à payer université, hôpitaux et médecins pour vous extorquer un consentement non éclairé, tout en ne payant pas les dommages et décès de vos proches... ! Le monkeypox a une létalité faible de 2 à 3%. Rien à voir avec celle de la variole humaine qui dépasse 30%. Bizarre, Bill Gates avait annoncé qu'il y allait avoir une épidémie d'un virus dérivé de la variole et a investi sur un nouveau vaccin. Il est fort ! Déjà en 2018 : https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/26839-Deux-cas-variole-singe-rapportes-Royaume-Uni-traitement-vue

  • Posté par massacry olivier, lundi 23 mai 2022, 18:11

    c'est fou cette peur de cette nouvelle variole n'est le fait que des antivax !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko