Accueil Économie Finances

Bruno Colmant: «Préparons-nous à vivre des années difficiles»

Pour l’économiste Bruno Colmant, la plupart des gens et des observateurs sous-estiment l’ampleur de la crise qui vient et le défi que représente, pour nos sociétés, la transition écologique et énergétique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Pourquoi interroger Bruno Colmant ? Parce que l’économiste vient d’annoncer son départ de Degroof Petercam, où il était rentré comme chief economist, avant de prendre la tête de la banque pour « une mission de remédiation ». Cependant, ce n’est pas de cela que nous souhaitions nous entretenir avec lui, mais de l’avenir de nos sociétés et de nos économies confrontées, en Belgique et comme ailleurs, à d’énormes défis : politiques, sociaux, environnementaux. Bruno Colmant est un homme qui réfléchit – et écrit – beaucoup ; et son cri d’alarme vaut d’être entendu…

Vous nous disiez, quand nous avons convenu d’un rendez-vous, qu’à vos yeux, la plupart des gens et des observateurs, notamment les économistes, sous-estiment l’ampleur de la crise qui vient. Pourquoi ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par louis brabant, lundi 30 mai 2022, 16:44

    Que voulez-vous que l'on pense après pareille déclaration ? D'abord, pendant des mois, des apaisements, réconforts vis-à-vis des problèmes économiques et leurs solutions et assurance de bonne fin. Et puis l'annonce d'années difficiles. Où est la vraie valeur ajoutée pour la population ?

  • Posté par Wauters Georges, vendredi 27 mai 2022, 13:49

    M. Colmant a passé la soixantaine donc une carrière de pratiquement 40 ans. Ce qui serait étrange c est que son discours n aie pas évolué dans ce laps de temps. Ceux qui lui font se reproche sont bien souvent ceux qui n acceptent pas de comprendre que le monde a fondamentalement changé. L urgence climatique est la qu on le veuille ou non. Les gagnants sont et seront ceux qui l ont compris. Aujourd’hui si vous avez investit dans des panneaux solaires, pompes à chaleur et véhicules électriques ou hybrides, vous ´ avez aucun problème avec la hausse du prix de l énergie. Il ne fallait pourtant pas être devin, c était annoncé depuis très longtemps. CQFD

  • Posté par Wauters Georges, vendredi 27 mai 2022, 13:49

    M. Colmant a passé la soixantaine donc une carrière de pratiquement 40 ans. Ce qui serait étrange c est que son discours n aie pas évolué dans ce laps de temps. Ceux qui lui font se reproche sont bien souvent ceux qui n acceptent pas de comprendre que le monde a fondamentalement changé. L urgence climatique est la qu on le veuille ou non. Les gagnants sont et seront ceux qui l ont compris. Aujourd’hui si vous avez investit dans des panneaux solaires, pompes à chaleur et véhicules électriques ou hybrides, vous ´ avez aucun problème avec la hausse du prix de l énergie. Il ne fallait pourtant pas être devin, c était annoncé depuis très longtemps. CQFD

  • Posté par Demonte JPCG, mardi 24 mai 2022, 21:26

    Aujourd'hui, Xième zigzag ans les pensées de notre ami Bruno: et maintenant je crache dans la soupe qui m'a si généreusement nourri. Demain candidat ministre chez Raoul?

  • Posté par VISEUR Jean-Pierre, mercredi 25 mai 2022, 9:55

    "Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis" (dicton populaire). M. Colmant n'est pas un imbécile et a réalisé les erreurs et les dégâts catastrophiques du libéralisme/mondialisme/capitalisme. Je me souviens avoir eu avec lui un débat sur les "centres de coordination", un outil d'évasion fiscale des années '90, qu'il défendait bec et ongles à l'époque. Il les renierait probablement aujourd'hui et je l'en félicite. Félicitons-le plutôt que de le fustiger.

Plus de commentaires

Aussi en Finances

EuroMillions: un gain record de 230 millions proposé ce vendredi

Ce vendredi 8 juillet, le jeu de loterie européen EuroMillions proposera une cagnotte record à sa ou son futur(e) gagnant(e), avec un gain de 230 millions d’euros, a annoncé mercredi la Loterie Nationale. Si personne ne remporte le Jackpot, ce dernier restera plafonné à cette somme pour les quatre tirages suivants.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs