Accueil Belgique Politique

Wallonie: l’ajustement budgétaire permet d’éviter le pire

Le gouvernement wallon a trouvé les 505 millions nécessaires pour ne pas accroître le déficit et l’endettement, et même un peu plus que cela. L’essentiel est sauf, mais les difficultés persistent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Après cinq jours de conclave qualifié de « difficile mais constructif », le gouvernement wallon a présenté ce lundi l’ajustement de son budget 2022. L’objectif des discussions était double. Un : trouver 505 millions pour éviter le dérapage du solde brut à financer qui culminait à 4,1 milliards au budget initial. Deux : identifier par ailleurs 150 millions d’économies structurelles pour infléchir sur le long terme la courbe de la dette qui atteint globalement les 30 milliards (200 % des recettes) et risque de devenir insoutenable pour les finances régionales.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par J.-M. Tameyre, mardi 24 mai 2022, 19:34

    Toute fardée, toute perruquée, toute maquillée, l'inamovible momie de Mons ! Terrifiée de vieillir, terrifiée de ne plus plaire à son électorat et pas que. Comment ne pas faire le parallèle entre la fin de la Wallonie et celle de Dirk Bogarde, filmé par Lucchino Visconti, avachi dans son fauteuil de plage, face à la mer et au soleil couchant ? C'est toujours triste, une vieille tante.

  • Posté par Vanloo , lundi 23 mai 2022, 20:45

    Rien que des généralités vagues, les poncifs et catalogues de bonnes habituels, aucun échéancier précis, l'habituelle râpe à fromage, Une société privée digne de ce nom qui remettrait un projet comptable annuel aussi vague et peu précis serait recalé par le tribunal des Entreprises. Il y a longtemps que la Wallonie vit très largement au dessus de ses moyens, ce sera bientôt pire que la Grèce. Simplifiez la lasagne administrative et éliminez les doublons et toutes les dépenses de prestige, diminuer le nombre de postes politiques et les sociétés style NETHYS avec leurs armées mexicaines

  • Posté par Delpierre Bernard, lundi 23 mai 2022, 20:57

    La Wallonie réduit la voilure un peu partout.....Gageons que ce seront surtout les investissements qui seront touchés car pour les frais de fonctionnement, les résistances s'organisent déjà autour du PTB pour défendre les acquis.

  • Posté par Tihon Gilles, lundi 23 mai 2022, 20:32

    "Le gouvernement wallon a trouvé les 505 millions nécessaires pour ne pas accroître le déficit et l'endettement" Dès la première phrase, l'article dit des bêtises..Il y aura 3,98 milliards d'endettements supplémentaires, qui s'ajoutent à la dette déjà abyssale. Et le gouvernement est fier d'accroître la dette de moins de 4 milliards d'euros.

  • Posté par Bricourt Noela, lundi 23 mai 2022, 17:14

    Titre à pubs uniquement et pas de contenu

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs