Accueil Culture

Le coup de main des militaires

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Si les péripéties vécues par les pilotes mis en scène dans Top gun et sa suite ne sont que pure fiction et même grosse fantaisie, les avions à l’écran sont (à l’une ou l’autre exception près) bien réels. Le « matériel » présenté en 1983 a d’ailleurs fait l’objet d’un solide update dans Maverick . Le F-18 Super Hornet y a remplacé le Tomcat et il affronte des chasseurs dits « de cinquième génération », en référence aux plus récents développements technologiques, notamment en matière de furtivité (encore que pour certains, ces classifications ne sont que des arguments marketing). Les méchants volent cette fois sur des Sukhoi Su-57 de fabrication russe, baptisés « Felon » par l’Otan. Le hic, c’est que les Russes ne disposeraient que d’une petite quinzaine de ces chasseurs. Ici donc reconstitués en CGI. Pour le reste, tout est vrai, y compris les porte-avions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs