Accueil Économie Consommation

Cannes, sa Croisette, son vieux port, à vendre… sous forme de NFT

Le 21 juin, Artcurial organisera une première mondiale : la vente aux enchères de 10 lieux emblématiques de Cannes… sous forme de NFT. Les acquéreurs de ces biens immatériels, certifiés infalsifiables, pourront les intégrer dans un métavers et en faire une utilisation commerciale ou culturelle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Organiser des fêtes au Palm Beach, immerger des œuvres d’art dans l’Ecomusée sous-marin, faire main basse sur le Palais des festivals, la Croisette, le vieux port, le marché Forville, le Suquet, le Port Canto ou l’île Sainte-Marguerite et son Fort royal où fut emprisonné de 1687 à 1698 le mystérieux homme au masque de fer… Bref, acheter Cannes. Inimaginable dans la vie réelle, possible dans le monde virtuel.

Le mardi 21 juin à 18 heures, la maison française Artcurial – en partenariat avec la Mairie de Cannes et la société Pertimm, spécialisée dans l’intelligence artificielle – mettra aux enchères 10 édifices et célèbres lieux cannois sous forme de NFT. Soit une collection de biens uniques, les NFT (Non Fungible Token/Jeton Non Fongible) étant ces fichiers numériques certifiés infalsifiables (un tableau, une vidéo, un morceau de musique…) dont toutes les données sont stockées au sein de la chaîne de bloc, grand registre ultra-sécurisé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs