Accueil Société

Refinancer l’enseignement supérieur: il manque des centaines de millions

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

En mettant 107,5 millions sur la table (en 4 ans), Jean-Claude Marcourt fait un premier geste pour l’enseignement supérieur. Il en est conscient, « l’effort devra être poursuivi mais dans le contexte actuel, il ne doit pas être sur-estimé ». Fort bien pour Jean-Paul Lambert qui, « ne mord pas la main de Jean-Claude Marcourt » mais précise pour Le Soir la taille de l’effort à accomplir. « Refinancer, c’est s’atteler au rattrapage de la baisse de 20% du financement par étudiant à l’université depuis 1997. Je note qu’il y a un engagement ferme pour 2016, que les autres montants devront être confirmés. Je note aussi le total de 107,5 millions mais en réalité le budget de 2019 sera juste supérieur de 41 millions à ce qu’il était en 2015 ». Le spécialiste du financement a fait tourner ses modèles. Ce que propose la FWB, c’est moins de 1 % par an. Si le nombre d’étudiants reste stable, il faudra minimum 20 ans pour rattraper le définancement passé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs