Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la Russie se retire de la course pour l’Exposition universelle de 2030

Le pays espérait devenir l’hôte de l’Exposition universelle de 2030...

Temps de lecture: 2 min

La Russie retire sa candidature en tant que pays hôte potentiel de l’Exposition universelle de 2030, a indiqué lundi le ministère des Affaires étrangères russes, selon des propos rapportés par l’agence de presse TASS. Moscou estime que la procédure de sélection pour désigner le pays hôte ne peut être menée de manière équitable et sans parti pris.

Un retrait volontaire

La Russie était candidate à l’organisation de l’Exposition universelle 2030, aux côtés de la Corée du Sud, l’Ukraine, l’Italie et l’Arabie Saoudite. Le pays hôte sera choisi l’an prochain mais la Russie a volontairement retiré sa candidature et a informé lundi le Bureau international des Expositions (BIE) de sa décision.

«Nous devons se faire à l’évidence que l’organisation de l’Exposition universelle est une nouvelle victime de la campagne anti-russe lancée massivement par l’Occident pour écarter notre pays de toute forme de coopération», a affirmé le ministère dans un communiqué. «Dans de telles circonstances, il n’y a aucune chance que la compétition se déroule de manière équitable».

La prochaine exposition au Japon

La prochaine exposition universelle se tiendra à Osaka au Japon en 2025 tandis que Dubaï a accueilli des millions de visiteurs lors de la dernière exposition universelle, qui était organisée pour la première fois au Moyen-Orient. L’événement s’est tenu du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, lundi 23 mai 2022, 15:58

    J'espère qu'un jour une autre Russie, libre et démocratique, pourra organiser une expo universelle.

  • Posté par Martin Roland, lundi 23 mai 2022, 15:28

    Boris Bondarev, Counsellor to the United Nations in Geneva, said Vladimir Putin's war against Ukraine is "the most serious crime against the people of Russia". Mr Bondarev, who also served in the Russian Ministry of Foreign Affairs, added: "I regret to admit that over all these 20 years the level of lies and unprofessionalism in the work of the Foreign Ministry has been increasing all the time." He continued: "I simply cannot any longer share in this bloody, witless and absolutely needless ignominy".

Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une