Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Roland-Garros: une joueuse s’en prend à son père en plein match

Suite à un avertissement de l’arbitre pour coaching, la joueuse américaine a répondu d’une manière surprenante.

Temps de lecture: 2 min

Scène cocasse ce week-end à Roland-Garros. Opposée à la Canadienne Rebecca Marino, Coco Gauff n’a eu besoin que d’1h21 pour se qualifier au second tour. Mais lors du deuxième set, la jeune Américaine de 18 ans a reçu un avertissement pour coaching effectué par son père, assis dans les gradins. Étonnée, la 23ème joueuse mondiale a tenu à clarifier sa position avec l’arbitre du match, la Serbe Marijana Veljovic. Mais son explication en a surpris plus d’un…

Au changement de côté, Coco Gauff a ainsi expliqué ne pas vouloir elle-même du coaching de son père : « Je suis choquée parce qu’après chaque match, je lui dis « Contente toi d’applaudir, ne me dis rien ». Je ne peux pas contrôler ce qu’il fait. Depuis que j’ai 8 ans, je lui dis de ne pas me parler pendant les matchs, de se contenter d’applaudir », a-t-elle regretté. Du haut de sa chaise, l’arbitre s’est, elle aussi, justifiée : « S’il fait quelque chose avec ses mains, je peux interpréter ça comme du coaching ». Coco Gauff a conclu l’échange en assurant à son interlocutrice que c’était « la première fois » qu’un arbitre lui disait cela.

Heureusement pour la joueuse américaine, cet avertissement n’aura pas eu beaucoup d’influence sur le résultat final du match, puisqu’elle l’a emporté 7-5, 6-0. En conférence de presse, cette dernière est cependant revenue sur l’épisode, avec calme : « Au final, l’arbitre faisait juste son boulot, et moi je fais le mien, en tant que joueuse, à savoir défendre mon intégrité. Donc oui, pour moi c’était plutôt drôle, parce que j’ai eu tellement de conversations avec mon père où je lui dis, même lorsque le coaching est autorisé, « Ne dis rien » »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par lambert viviane, lundi 23 mai 2022, 16:08

    Le manque d'éducation ! La grossièreté ! C'est la faute de mon papa, pas la mienne ! Moi pas responsable!

Sur le même sujet

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb