Accueil Économie Consommation

Pourquoi l’avenir des supermarchés passe par la livraison à domicile

Après avoir doublé en valeur sous l’effet de la crise sanitaire, le commerce en ligne de biens de consommation courante stagne… avant une très probable ascension inédite. Parce que le caddie déposé devant la porte se profile comme une lame de fond.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Et si on s’épargnait la corvée des courses en demandant aux supermarchés de nous préparer notre panier pour un retrait rapide sur place ou – mieux encore ! – pour une livraison à la maison ? Ce confort, de plus en plus de Belges y ont goûté au fil de la crise sanitaire, ce qui se reflète très clairement dans les chiffres que GFK a confiés au Soir. Le bureau d’étude de marché note que, sur la période de 12 mois courant de début avril 2019 à fin mars 2020 (soit juste au début de la première vague de covid), la part de marché en valeur tirée des commandes en ligne de produits de consommation à haute rotation (les FMCG, qui constituent l’assortiment des chaînes de grande distribution) se situait à 2,2 %. Durant les mêmes périodes de 2020-2021 et de 2021-2022, cette proportion est passée respectivement à 3,6 % et à 4,4 %. En clair, le poids que représente l’e-commerce alimentaire (complété par les produits ménagers du quotidien) a purement et simplement doublé en deux ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs