Accueil Société

Des piqûres signalées après la Belgian Pride

Plus de 120.000 personnes ont participé samedi après-midi à la Belgian Pride, selon l’estimation communiquée par l’agence bruxelloise visit.brussels à l’issue du cortège.

Temps de lecture: 1 min

Après deux ans d’absence à cause de la pandémie de coronavirus, la Belgian Pride est revenue ce samedi dans les rues de Bruxelles. Elle a eu beaucoup de succès, notamment chez les femmes comme le souligne Xavier Wyns, coordinateur de la Belgian Pride. « On a eu aussi beaucoup plus de femmes dans la parade. C’est un signal qui va dans le bon sens. Cela veut dire que les communautés se rassemblent autour d’un projet commun », a-t-il déclaré au micro de BX1.

La Belgian Pride a inauguré cette année avec un « safe crew », une équipe chargée d’offrir de l’aide aux personnes qui ne se sentiraient pas bien physiquement ou mentalement. Le travail effectué par cette équipe ne s’arrête pas à la fin de la parade. L’organisation a en effet affirmé qu’un service par e-mail était proposé. Ce lundi matin, plusieurs personnes ont signalé des piqûres via cette adresse e-mail. La Belgian Pride prend ces signalements au sérieux et conseille à ces personnes de se faire tester à l’hôpital.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, lundi 23 mai 2022, 19:23

    Bizarre, bizarre, ...

  • Posté par Esquenet Alexandre, lundi 23 mai 2022, 18:34

    En éspérant que les débiles qui fassent les piqures n'essaient pas d'inculquer le virus du singe...

  • Posté par Peeters ., lundi 23 mai 2022, 20:44

    Non, pour la variole du singe, les médias s'en occupent très bien!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko