Accueil Guerre en Ukraine

Au-delà de la propagande, cette Russie qui est «à 100% derrière le Kremlin»

Les partisans de « l’opération militaire spéciale » en Ukraine ne viennent pas seulement des groupes de retraités et des classes populaires. Une partie de la classe moyenne soutient l’offensive. Reportage à Kazan, foyer de la high tech russe.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Entrepreneur et globe-trotter, jeune et polyglotte, Piotr Kranpine est le portrait-type de cette Russie de la nouvelle classe moyenne qui, a priori, s’opposerait à « l’opération militaire spéciale ». Ce père de famille, 36 ans, n’utilise d’ailleurs pas la litote officielle du Kremlin pour décrire l’offensive de la Russie en Ukraine. « Quand des soldats se battent entre eux avec des armes lourdes et qu’il y a des morts, cela s’appelle la guerre », rappelle Piotr Kranpine, regard franc et parler direct. Ingénieur en informatique, il a passé ces cinq dernières années à voyager. En Russie, entre Moscou et Kazan, la cité sur la Volga à quelque 700 km de la capitale et foyer d’innovation technologique donnant un coup de jeune à l’économie nationale. Mais aussi entre Russie, Pologne, Estonie, Espagne et Etats-Unis. Il a toujours une start-up sur le feu, un projet en tête, un investissement en cours. Piotr Kranpine parle d’ailleurs parfaitement anglais et suit en partie l’actualité sur les médias occidentaux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 25 mai 2022, 13:47

    A voir les cocktail Molotov (spécialité Russe) qui sont balancé dans les centres de recrutement russes ... on est loin des 100% d'adhésion !

  • Posté par c007HTL, mardi 24 mai 2022, 21:42

    Poutine s'est tromper sur tout. L'entrée des troupes russes en Ukraine n'a pas été saluée comme une libération par la population ukrainienne, la puissance de l'armée russe n'est plus qu'une légende, l'UE perçue comme lâche et inconsistante a osé faire front, l'OTAN sort renforcée et attire de nouveau candidats. Bref, le grand stratège, le génial joueur d'échecs, toujours un coup d'avance sur ses adversaires, a montré qu'il n'est même pas du niveau d'un joueur de poker, et en réduit à jouer à la roulette russe.

  • Posté par D L, mardi 24 mai 2022, 17:29

    Certains commentaires ci-avant sont aussi lobotomisés que ceux du russe pro-Poutine. Ne vous méprenez pas, je suis tout comme vous contre cette agression scandaleuse de Poutine mais je ne suis pas très fier de l'imprévoyance de nos dirigeants qui n'ont pas su gérer la fin de la dictature bolchevique et terminer par un traité l'après guerre froide.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 25 mai 2022, 13:45

    <D L> : encore un pauvre orphelin -anonyme - à qui le père n'a pas donné de nom !

  • Posté par Ranwez Robert, mardi 24 mai 2022, 17:13

    "Le SOIR reste présent à Moscou !? Any more comments ?

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs