Accueil Société

Glyphosate: la Belgique doit se prononcer

L’Europe doit-elle renouveler l’autorisation de commercialisation du glyphosate, cet herbicide très controversé ? Le gouvernement belge est invité à se prononcer contre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

La Belgique doit s’opposer au renouvellement de l’autorisation pour le glyphosate. C’est le sens de la proposition de résolution qui sera présentée ce mardi à la Chambre. Les deux parlementaires vertes cosignatrices du texte demandent l’organisation d’auditions au Parlement.

Décidée en décembre 2017 malgré une pétition ayant recueilli plus d’un million de signatures, la prolongation pour cinq ans de l’herbicide controversé vient à échéance le 15 décembre de cette année. Et les industriels qui demandent le renouvellement de l’autorisation de commercialisation ont produit de nombreuses études à l’appui de leur thèse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, mardi 7 juin 2022, 17:07

    Dommage que les gens ne retiennent du glyphosate que son effet sur l'être humain (cancers et perturbation endocrinienne). Le plus grave n'est pas là. Le glyphosate tue les insectes en masse. Sans insectes, pas de pollinisation, pas de fruits, pas de légumes. Plus de 75% des insectes ont disparu depuis la fin des années 1980. Pensez-y chaque fois que vous mangez à l'extérieur: vous n'êtes plus incommodés par les guèpes et cela signifie qu'elles ne remplissent plus non plus leur rôle essentiel de pollinisateur.

  • Posté par codejon jose, lundi 30 mai 2022, 11:09

    Mr Fonder, je n'ai pas écrit que seul le lobbying de l'industrie du glyphosate était le seul à déployer ses influences à l'UE . Soyez un peu malin et sachez lire entre les lignes , vous vous referez à Google , libre à vous de croire tout ce qu'on y trouve comme informations .Moi je préfère diversifier mes sources le plus possible pour me faire une idée . BlackRock qui dépense plus de 30 millions d'euros annuellement à Bruxelles en lobbying , a réussi à faire entrer le gaz et le nucléaire dans l'appellation d'Energie verte ,merci à l'UE pour l'aide apportée au sauvetage de notre planète .

  • Posté par codejon jose, mercredi 25 mai 2022, 9:13

    «La toxicité du glyphosate ne peut être ignorée» Mais malheureusement il est inutile de continuer d'en débattre .Ce ne sera pas la population ,ni les gouvernements européens et encore moins l'UE qui vont décider de l'utilisation du glyphosate , mais le lobbying de l'industrie qui régit les politiques de l'UE.

  • Posté par Fonder Daniel, lundi 30 mai 2022, 7:56

    FAUX, il y a plus de lobbying des groupes activistes que de l’industrie. Une simple recherche sur Google vous le montre. Les industriels veulent faire leur travail et évoluer dans le temps. Comme les agriculteurs (et la SNCB) qui attendent une alternative au glyphosate et aux néonicotinoïdes …

  • Posté par Bodart Anne, mardi 24 mai 2022, 19:42

    Des milliers d'études n'ont JAMAIS réussi à accuser le glyphosate d'être cancérigène.Un seul organisme de santé l'accuse tout au plus d'être cancérigène "probable" ce qui est le cas de la viande et de la charcuterie(mais pas de l'alcool et du tabac) .Quant à détruire toute vie biologique dans les sous sols, je ne suis pas compétents pour en juger. je sais par contre que ce débat sur le glyphosate est un débat bien religieux dépourvu de toute rationalité .

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs