Accueil Société

Les directions partent en croisade contre les corrections des CEB

Les directions d’écoles fondamentales sont échaudées : elles ne veulent plus des chaînes de correction centralisées pour le CEB. Elles les estiment injustes et déresponsabilisantes.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

Le mouvement est parti du réseau libre mais s’est étendu à ceux des villes et provinces : les directeurs et directrices du fondamental partent en guerre contre les modalités de correction des CEB. Il faut se souvenir que les examens permettant aux élèves de 6e primaire d’obtenir leur Certificat d’étude de base sont corrigés de manière centralisée, à la chaîne, par des équipes d’enseignants. La correction précisément est une véritable institution dans le milieu, elle est prise en main obligatoirement par les titulaires de 6e primaire. Traditionnellement, s’y ajoutent les directions appelées par l’inspection à renforcer les armées de correcteurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Dubois Raymond, mardi 24 mai 2022, 16:45

    Le CIRQUE HABITUEL - Les enseignants connaissent leurs élèves et devraient avoir le DROIT et le DEVOIR DE PROTEGER les enfants qu'ils ont souvent géré pendant 1 ou 2 ans - Quel manque de confiance -

  • Posté par Dubois Raymond, mardi 24 mai 2022, 16:45

    Le CIRQUE HABITUEL - Les enseignants connaissent leurs élèves et devraient avoir le DROIT et le DEVOIR DE PROTEGER les enfants qu'ils ont souvent géré pendant 1 ou 2 ans - Quel manque de confiance -

Aussi en Société

Les boîtes noires s’invitent dans les voitures dès cette semaine

Les données de conduite au moment d’un accident devront être collectées dans une boîte noire. De nombreux dispositifs d’aide à la conduite deviennent également obligatoires. En Belgique, cette législation européenne s’appliquera aux nouveaux modèles à partir du 6 juillet. Et en 2024 pour toutes les voitures neuves.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs