Accueil Monde Europe

Partygate: des photos prouvent que Boris Johnson aurait participé à une fête pendant le lockdown

Boris Johnson avait assuré ne pas être au courant de ces rassemblements illégaux.

Temps de lecture: 2 min

Des photographies obtenues par ITV News mettent le Premier ministre britannique, Boris Johnson, dans une situation délicate. Quatre images montrent le Premier ministre apparemment en train de porter un toast, lors d’une fête de départ le 13 novembre 2020. Ces images ont été prises lors d’une fête organisée en l’honneur du directeur de la communication de Downing Street de l’époque, alors que les règles de l’époque ne permettaient qu’à deux personnes de foyers différents de se retrouver à l’intérieur.

Boris Johnson avait assuré ne pas être au courant de ces rassemblements illégaux.

Le Premier ministre est donc particulièrement sous pression, alors que le rapport de Sue Gray qui enquête sur l’affaire devrait être publié cette semaine. Selon Dominic Cummings, ancien conseiller de Johnson mais désormais l’un de ses plus féroces détracteurs, le rapport contiendrait des photos prouvant que le Premier ministre a menti au Parlement et peut-être aussi à la police.

La police londonienne a terminé son enquête sur les fêtes illégales organisées à Downing Street et dans d’autres bâtiments gouvernementaux il y a quelques jours. Au total, 126 amendes ont été infligées pour des infractions aux règles corona. Johnson lui-même n’a dû payer qu’une seule amende, bien qu’il soit revenu à plusieurs reprises dans l’enquête.

Il a également été révélé que Johnson et Sue Gray se sont rencontrés au moins une fois pour discuter du rapport. Cette réunion « secrète » a à nouveau jeté le discrédit sur le Premier ministre. Plusieurs hommes politiques de l’entourage de Johnson nient savoir qui a organisé la rencontre. On ne sait pas non plus exactement de quoi les deux parties ont discuté. Johnson lui-même n’a pas fait d’autre commentaire.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Giefvan Agathe, lundi 23 mai 2022, 20:15

    « ...prouvent que (...) aurait ». Encore un/e journaliste qui ignore la logique.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une