Accueil Opinions Cartes blanches

Respect et bienveillance: les universités doivent montrer l’exemple

Les discriminations ne peuvent être tolérées ni dans notre société ni dans nos universités. C’est de concert que les autorités académiques et les étudiants doivent s’engager pour porter, dans leurs discours et leurs actes, les valeurs qui contribuent au bien-être de chacun.

Carte blanche - Temps de lecture: 3 min

Tout le monde en conviendra, ces dernières années n’ont pas été faciles et l’optimisme, quand il demeure possible, est avant tout un optimisme de la volonté. Qu’il s’agisse des questions de société ou de la crise sanitaire, les sujets qui divisent et opposent les un·e·s aux autres sont malheureusement très nombreux. Raison de plus pour faire preuve de volontarisme et d’engagement. On doit toutes et tous œuvrer pour que notre société soit à la hauteur de ce qu’elle doit affronter.

Le rôle de chacune et de chacun est important et les universités ont, elles aussi, un rôle à jouer. Elles doivent continuer à porter, non seulement dans les discours, mais aussi dans leur fonctionnement au quotidien, des valeurs et des règles de vie qui contribuent au bien-être de chacun·e. Notre jeunesse adhérera à ces valeurs et règles de vie si elle est appelée à les co-construire.

Qu’il s’agisse de harcèlement, de racisme, de discrimination, ou de toute autre forme de violence, nous nous devons de tout faire pour les combattre afin que celles et ceux que nous accueillons en nos murs puissent s’épanouir en se sentant non seulement bien accueilli·e·s mais aussi, et surtout, traité·e·s avec considération et bienveillance. Certes dans le respect des prérogatives du pouvoir judiciaire, c’est à nous qu’il revient de garantir que les dispositifs mis en place par nos institutions soient effectifs et efficaces et de poursuivre leur amélioration quand cela s’avère nécessaire.

Pour des baptêmes respectueux

Parallèlement, en étroite collaboration avec les collectifs étudiants actifs au sein de nos universités, nous devons poursuivre le chemin de la sensibilisation et du dialogue, en nous engageant ensemble pour que nos communautés universitaires continuent à se construire et évoluer dans le respect de la diversité et de chaque individualité. Dans un même esprit, dans un monde où accueil, respect mutuel et bienveillance sont au cœur des relations humaines, il nous semble que certaines pratiques ou traditions basées sur une combinaison d’humiliation et de subordination, par exemple dans le cadre de baptêmes ou de certaines activités de bleusailles, doivent évoluer. Même si les chartes qui lient les collectifs étudiants à chacune de nos institutions fixent déjà des interdictions et balises importantes, des dérives existent encore et il nous revient de non seulement veiller à leur application mais aussi d’impulser de nouveaux changements.

Certes, on se doit de parler des règlements, des procédures, des contrôles en tout genre, mais ces dispositifs n’ont et n’auront de sens que si toutes et tous ensemble, membres des personnels et étudiant·es, nous poursuivons les efforts mis en place depuis plusieurs années déjà en continuant de chercher les meilleures manières de favoriser des comportements en parfaite adéquation avec les valeurs d’accueil, de respect et de bienveillance.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par lambert viviane, jeudi 26 mai 2022, 0:32

    Amen !

Sur le même sujet

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une