Accueil Sports Football Football à l'étranger France

Scandale en France: des parents inventent des maladies graves à leur fils pour demander des maillots de foot!

Pour obtenir ce qu’ils veulent, certains sont prêts à tout. Quitte à utiliser des méthodes vraiment honteuses…

Temps de lecture: 2 min

C’est une terrible affaire qui secoue le football français, découverte grâce à la vigilance de responsables de la communication et community managers de certains clubs.

Tout a commencé lorsque Thomas Félix, responsable communication du Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01, actif en National, poste une vidéo dans laquelle on peut voir le jeune Lucas. L’enfant, atteint d’une leucémie, demandait le maillot de son club favori. Face à un tel drame, à savoir un enfant touché par une maladie grave, tout le monde a la même réaction : s’émouvoir devant ce triste sort et réfléchir à ce que l’on pourrait faire pour lui apporter un peu de réconfort.

Sauf que, rapidement, le community manager de Quevilly Rouen, club de Ligue 2, réalise que quelque chose cloche en voyant ces images. Il est persuadé d’avoir reçu une demande similaire, venant du même enfant… mais avec un nom différent et une autre maladie ! Lorsqu’il en parle à ses confrères, il se rend compte qu’une vingtaine de clubs ont été contactés par les parents du petit « Lucas ».

Thomas Félix va alors faire appel à la communauté de Twitter pour dénoncer ces agissements. « Ils ont été bien trop loin », raconte-t-il à RMC Sport. « J’ai lancé cet appel pour mettre fin à cette arnaque. Mais, ce qui me choque, c’est l’attitude des parents. L’enfant, lui, n’en peux rien, il a clairement été manipulé et a d’ailleurs reçu pas mal de soutien. »

Une initiative qui a porté ses fruits. Depuis, un quadragénaire a été placé en garde à vue et a reconnu les faits. Le signalement serait venu d’un de ses voisins qui a porté plainte pour usurpation d’identité. Le parquet a ensuite décidé d’ouvrir une enquête plus large pour escroquerie, a détaillé à l’AFP le procureur de la République de Toulon, Samuel Finielz.

De nombreux maillots ont été retrouvés lors d’une perquisition. Et certains clubs allaient même jusqu’à échanger avec le petit garçon, en appel vidéo, plusieurs mois après la demande de maillot !

Le seul point positif à ressortir de cette sordide arnaque, c’est que le monde du foot n’a visiblement rien perdu de sa solidarité…

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb