Accueil Monde Europe

Crash du MH17 en Ukraine: nouvelles procédures engagées contre la Russie

L’avion avait été abattu au-dessus de l’Ukraine par un missile.

Temps de lecture: 2 min

La Belgique soutient les procédures judiciaires que les Pays-Bas et l’Australie ont engagées auprès du Conseil de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) contre la Russie à propos de la chute du vol MH17 en Ukraine le 17 juillet 2014. Le ministère des Affaires étrangères l’a annoncé dans un communiqué de presse mardi.

Une affaire qui avait provoqué l’émoi

Notre pays espère que cette procédure, annoncée lundi par les Pays-Bas et l’Australie, « pourra contribuer de manière constructive à la mise en œuvre de la résolution 2166 (2014) du Conseil de sécurité des Nations unies ». Dans cette résolution, le Conseil de sécurité exige que les responsables de l’incident soient tenus pour responsables et que tous les États s’associent pleinement aux efforts visant à déterminer les responsabilités. »

Le vol MH17 de Malaysia Airlines a été abattu le 17 juillet 2014 dans l’est de l’Ukraine, où un conflit armé se déroulait également à l’époque. L’avion était en route de l’aéroport de Schiphol vers la capitale malaisienne Kuala Lumpur. Les 298 occupants sont morts dans la catastrophe. Parmi les 298 personnes à bord se trouvaient 196 Néerlandais et quatre Belges

Moscou nie être responsable

Selon une équipe internationale d’enquêteurs, l’avion a été abattu au-dessus de la zone du conflit armé avec les séparatistes pro-russes par un missile qui avait décollé d’une base militaire russe. Moscou a toujours nié toute implication.

Une autre affaire est également pendante devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), introduite par les Pays-Bas. Un procès est en cours aux Pays-Bas contre trois Russes et un Ukrainien, qui sont accusés d’avoir joué un rôle dans le lancement du missile impliqué dans le crash. « La Belgique réitère également son soutien au procès en cours devant les juridictions pénales néerlandaises », indique le communiqué des Affaires étrangères.

L’OACI, une agence spécialisée des Nations unies, a pour mission d’établir des règles pour l’aviation civile conformément à la convention de Chicago. Mais elle n’a pas le pouvoir d’imposer des sanctions.

« La Belgique poursuivra ses efforts pour clarifier tous les faits afin que justice soit rendue aux victimes et à leurs familles de manière indépendante, équitable et transparente. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, mardi 24 mai 2022, 18:20

    Si pas de sanction, tout se show cela sert à quoi ? Condamnation symbolique ?

  • Posté par Martin Roland, mardi 24 mai 2022, 17:28

    Le mensonge est une des marques de fabrique récurrente du Kremlin.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une