Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Le prince Albert sur l’avenir du Grand Prix: «Monaco a plus à offrir que son histoire pour survivre»

A quelques jours du Grand Prix de Monaco, S.A.S. Albert II de Monaco nous a reçus au Palais pour évoquer sa passion pour le sport, sa relation avec Charles Leclerc, et l’avenir de « son » Grand Prix que l’on dit menacé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Ambiance bon enfant, ce jeudi-là sur le Port Hercule de Monaco. Les concurrents du Grand Prix Historique s’installent gentiment dans le paddock inondé de soleil. Et si une petite brise se fait sentir au niveau de la mer, la chaleur nous gagne plutôt au moment d’entreprendre l’ascension – il n’y a pas d’autre mot – du Rocher par le petit sentier qui mène au Palais princier. Au corps de garde, l’accueil est à la fois solennel et plutôt détendu. Après quelques minutes d’attente, le conseiller en communication du Prince Albert vient nous chercher pour nous mener au Jardin d’hiver depuis lequel on a une vue plongeante sur la place du Palais envahie par quelques groupes scolaires.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs