Accueil

Un phénomène venu du Royaume-Uni

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le phénomène de «  needle spiking  », ou le fait de piquer quelqu’un avec une seringue pour lui injecter supposément de la drogue, fait de plus en plus parler de lui en Europe.

Les premiers témoignages de personnes ayant été piquées lors d’une sortie en boîte de nuit ont eu lieu au Royaume-Uni en septembre et octobre 2021, à Nottingham et dans plusieurs villes d’Ecosse. Fin janvier 2022, The Guardian annonçait que la police britannique avait reçu plus de 1.300 signalements de piqûres depuis la fin de l’été 2021.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs