Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Tsonga: la Marseillaise puis les adieux à Roland-Garros

Pendant 3h45, le Manceau (37 ans) a secoué Casper Ruud (8e) et fait vibrer le Central. La France croyait encore à un dernier exploit de son champion, avant qu’il ne se blesse à l’épaule : le résumé d’une carrière.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Un dernier superbe baroud d’honneur avant de jeter l’éponge sur blessure : pour ses adieux au tennis, Jo-Wilfried Tsonga (37 ans et désormais 297e mondial) a été fidèle à sa légende, et surtout à une carrière faite de coups d’éclats et de blessures à répétition. C’est au moment où tout le public du Philippe Chatrier entonnait une vibrante Marseillaise pour saluer une dernière explosion de résilience de son champion (Casper Ruud était poussé vers un 5e set avec un score de 7-6, 6-7, 2-6, 6-5 !) que le Manceau se blessait à l’épaule droite pour terminer en larmes et rempli d’émotion (0-7 dans le tie-break).

Longtemps considéré comme l’héritier de Yannick Noah, le Manceau ne pouvait quitter la grande scène du tennis autrement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs